Suche

Login

Verband der Europäischen Laminatbodenhersteller e.V.

Assemblée des membres de l'EPLF 2015 à Wart Des méthodes d'essai innovantes donnent de nouveaux résultats

elnf1505

Le 21 mai, plus de 50 acteurs de la fédération EPLF se sont réunis à Altensteig-Wart (Forêt-Noire) pour l'assemblée annuelle à l'initiative du membre extraordinaire Homag Holzverarbeitungssysteme AG. La veille, les groupes d'experts « Technique » et « Marché et Image » de l'EPLF s'étaient déjà réunis pour des travaux approfondis et ont ensuite visité ensemble le siège de la société Homag à Schopfloch.

 

Après d'intenses discussions dans les groupes de travail, des conférences techniques intéressantes et un important travail de networking à Altensteig-Wart, la fédération a tiré un bilan positif de l'assemblée des membres 2015. Face aux participants, le président de l'EPLF Ludger Schindler a une fois de plus souligné l'exigence élevée de qualité : « Le stratifié européen est et reste le meilleur stratifié. Nous souhaitons maintenir notre rôle de précurseurs sur les marchés internationaux. »

Le stratifié : un produit vert et high-tech

À Wart, le Directeur technique Eberhard Herrmann a rendu compte des projets en cours dans le groupe de travail technique : Avec la remise officielle des nouvelles EPD génériques (Environmental Product Declaration = déclarations environnementales des produits) le 11 juin lors de l'assemblée des membres de l'institut Bauen und Umwelt e.V. (Berlin), un travail difficile s'est achevé et la qualité écologique des revêtements de sol stratifiés a une fois de plus été confirmée. Concernant les nouvelles EPD pour les revêtements de sol stratifiés, il a souligné qu'à partir de 2017, ces déclarations seront obligatoires en France pour tous les produits de construction.

L'EPLF comme pionnier européen pour des normes optimisées 

De grands progrès ont été faits dans le travail de normalisation internationale : Monsieur Herrmann a remercié le Dr Theo Smet pour son travail de direction exemplaire lors de la réunion ISO/TC219 WG3 et des réunions WG9 et WG 10 à l'échelle du CEN. Pour le travail du CEN/TC 134/WG 09, l'entreprise membre de l'EPLF Selit Dämmtechnik GmbH a réalisé avec succès un essai d'aptitude pour vérifier et confirmer les méthodes d'essai de la norme CEN/TS 16354 (« Revêtements de sol stratifiés - Matériaux de sous-couche - Spécifications, exigences et procédures d'essai »). Désormais, de légers ajustements doivent permettre de faire de ces spécifications techniques une norme EN. La norme EN 14041 est en cours de révision au sein du CEN/TC 134/WG 10. Conformément à la mission de la Commission européenne, un système de classification pour les composés organiques volatils (COV) et les formaldéhydes doit y être intégré en tenant compte des valeurs limites nationales. Un groupe d'experts désignés est en train d'élaborer ce système.

Bonnes notes pour le stratifié structuré en profondeur

À Wart, Monsieur Herrmann a félicité l'institut IHD des Techniques du Bois de Dresde et plus spécifiquement le Dr Rico Emmler pour les progrès réalisés dans le cadre du projet de l'EPLF « Surfaces structurées en profondeur ». Le Dr Emmler a présenté aux membres de l'EPLF de nouvelles procédures de tests qui permettent d'évaluer les structures profondes. La première série de tests au cours de laquelle les revêtements de sol stratifiés à structure profonde ont été étudiés dans des espaces à haute fréquentation comme les discothèques ou les cantines, a livré un résultat étonnant : les structures profondes ne s'usent pas plus vite que les structures plates. La procédure d'essai internationalement reconnue appelée « test Taber-Abraser » qui permet de constater la résistance à l'usure, doit donc être modifiée.

Des méthodes adaptées pour mesurer et évaluer l'apparition de zones brillantes, par ex. dans les « zones de passage », doivent également être analysées au cours d'un essai d'aptitude. Durant la séance de travail, le Dr Emmler a également proposé un système comprenant trois catégories. Les résultats seront ensuite intégrés à la norme EN 16094 et serviront de base pour une nouvelle révision de la norme EN 13329. L'« essai à l'appareil à roulettes » est également étudié de manière critique : la procédure existante donne des résultats hétérogènes par ex. en ce qui concerne les décollements interlaminaires. L'EPLF aspire donc à une nouvelle méthode de test.

Plus d'engagement de l'EPLF sur les marchés régionaux
 
Les membres ont approuvé à l'unanimité la nomination du vice-président de l'EPLF Max von Tippelskirch au poste de président du groupe de travail Marché et Image. L'assemblée des membres a notamment abordé le thème de la situation économique de l'industrie européenne des revêtements de sol stratifiés. Par rapport à la même période en 2014, le marché des revêtements de sol stratifiés produits en Europe par les entreprises membres a enregistré un léger recul au 1er trimestre 2015, mais les différents marchés ont connu des évolutions différentes : en Europe de l'Est et en Asie, les ventes ont augmenté, en Europe de l'Ouest, en Amérique du Nord et en Amérique du Sud, les ventes ont cependant légèrement diminué. Monsieur Von Tippelskirch a annoncé que l'EPLF jouerait désormais un rôle plus actif dans la communication internationale : « Compte tenu de la pression croissante de la concurrence due à l'émergence de nouveaux groupes de produits comme les revêtements de sol multicouche modulaires, l'EPLF doit elle-même donner de nouvelles impulsions aux marchés régionaux et mieux mettre en avant les avantages du stratifié. »

Le groupe de Russie se met au travail

Étant donné les problèmes qui sont apparus sur l'important marché russe en raison de produits contrefaits fabriqués en dehors de l'Europe, l'EPLF a créé la « Task Force Russie ». Ce groupe de travail, dont font également partie des entreprises qui produisent en Russie, mais qui ne sont pas membres de l'EPLF, s'est réuni pour la première fois en mars à Moscou. Un groupe de travail technique avec des entreprises qui produisent en Russie tentera d'élaborer une nouvelle norme « GOST » (norme nationale russe : « Gosudarstwenny Standart ») sur le modèle des normes européennes. Un second groupe de travail fera ensuite activement la promotion des stratifiés de qualité en Russie. À l'avenir, la « Task Force » devrait également s'ouvrir aux entreprises qui importent en Russie.

Une audition publique à laquelle a participé l'EPLF a eu lieu dans le cadre de la procédure anti-dumping du Ministère turc de l'Économie contre les producteurs allemands. L'issue de la procédure pour les entreprises allemandes concernées est encore incertaine, mais selon les règlementations de l'OMC, la procédure devrait prendre fin dans un délai de 18 mois, soit à la mi-juin 2015. À ce sujet, le président de l'EPLF Ludger Schindler a souligné le rôle neutre de la fédération, qui s'engage à défendre les intérêts de tous ses membres et donc également des membres turcs : « Pour garantir une concurrence loyale, tous les acteurs du marché doivent respecter les règles. En cas de critiques justifiées, celles-ci doivent être réglées dans l'intérêt de tous. »  

Troisième Woodflooring Summit à l'occasion du salon Domotex 2016

L'EPLF sera représentée par Max von Tippelskirch dans le groupe de planification de la société Deutsche Messe AG pour le salon Domotex 2016 et le troisième Woodflooring Summit. À Altensteig-Wart, Susanne Klaproth (Deutsche Messe AG) en a profité pour présenter le concept de manière détaillée aux membres. Cette année, le programme du congrès a été complété par des conférences techniques sur les thèmes « Russie » (Sergej Sumlenny, Russia Consult/Moscou), « Smart Home » (Klaus Scherer. InHaus-Consult/Düsseldorf) et « Corporate Social Responsibility » (Prof. Dr Nick Lin-Hi, univ. de Mannheim).

Jusqu'à la prochaine assemblée des membres fin avril 2016, l'EPLF travaillera à l'élaboration de nouveaux formats pour son congrès annuel : l'objectif est de mieux exploiter la compétence des membres extraordinaires  pour optimiser les revêtements de sol stratifiés. Les assemblées des membres sont conçues comme un « forum d'innovations en matière de stratifié » qui présente toute la diversité de ce secteur. Le but est de nouer des contacts encore plus étroits entre les acteurs de l'EPLF et de créer de nouveaux réseaux.

Vous trouverez toutes les informations sur les revêtements de sol stratifiés et une liste des producteurs européens membres de l'EPLF sur www.eplf.com

Photos

Légendes
elnd1505_b1 : Photo de groupe devant la centrale Homag à Schopfloch :  Le 20 et 21 mai, les membres de l'EPLF se sont réunis à l'initiative du membre Homag AG pour l'assemblée annuelle des membres 2015. - Photo : Homag AG

elnd1505_b2 : Le président d el'EPLF Ludger Schindler (Meisterwerke) à Altensteig-Wart : « Le stratifié européen est et reste le meilleur stratifié. Nous souhaitons défendre notre rôle de précurseurs sur les marchés internationaux. » – Photo : EPLF

Kontakt Presse

EPLF®
Verband der Europäischen Laminatbodenhersteller e.V.
Anne-Claude Martin
Pressereferentin
pressateplf [dot] com
Rue Defacqz 52
1050 Ixelles
Tel. +32.(0)2.536.86.74
 

(127.5 KB)
Mehr erfahren
elnd1505_b1: Gruppenbild vor der Homag-Zentrale in Schopfloch: Am 20. und 21. Mai trafen sich die Mitglieder des EPLF e.V. auf Einladung des Mitglieds Homag AG zu ihrer Jahreshauptversammlung 2015. – Foto: Homag AG
Mehr erfahren
Download

elnd1505_b1 : Photo de groupe devant la centrale Homag à Schopfloch : Le 20 et 21 mai, les membres de l'EPLF se sont réunis à l'initiative du membre Homag AG pour l'assemblée annuelle des membres 2015. - Photo : Homag AG

elnd1505_b2: EPLF-Präsident Ludger Schindler (Meisterwerke) in Altensteig-Wart: „Europäisches Laminat ist und bleibt das bessere Laminat. Diese Vorreiterrolle wollen wir auch in Zukunft auf den Weltmärkten verteidigen.“ – Foto: EPLF
Mehr erfahren
Download

elnd1505_b2 : Le président d el'EPLF Ludger Schindler (Meisterwerke) à Altensteig-Wart : « Le stratifié européen est et reste le meilleur stratifié. Nous souhaitons défendre notre rôle de précurseurs sur les marchés internationaux. » – Photo : EPLF

Nach Oben