Suche

Login

Verband der Europäischen Laminatbodenhersteller e.V.

L’EPLF définit des jalons pour la sécurité des produits Précurseur pour la normalisation européenne et internationale

elnf1402

L’EPLF – Depuis sa création, la Fédération des fabricants de revêtements de sols stratifiés e.V. (Bielefeld) œuvre activement dans domaine de la normalisation européenne et internationale. Un grand nombre des standards existants n’auraient même pas pu être possibles sans les informations données et le savoir-faire de l’EPLF et des membres de la Fédération. Au sein de l’EPLF, le développement et l’amélioration constante des normes de produit et de contrôle est la mission principale du groupe de travail « Technique » qui depuis 2002 est dirigé avec succès par le Dr. Theo Smet. Les efforts de lobbying au niveau des normes CEN et ISO sont également assurés au sein de la Fédération par ce Belge très compétent. Le travail de normalisation sert à l’assurance-qualité constante des produits sur le marché et consolide ainsi durablement la protection des consommateurs.

 

Pour assurer un travail de normalisation réussi, il est indispensable d'assurer la coopération de l'EPLF dans les organes CEN et ISO pertinents. Au milieu des années 90, les stratifiés ont été intégrés comme nouveau produit à côté des revêtements textiles et élastiques au sein du comité de normalisation CEN TC 134 (CEN: Comité européen de normalisation) où il a pleinement trouvé sa place. L'ensemble des débats ou discussions actuelles au niveau du comité CEN sur le thème des revêtements de sols stratifiés, se déroule au sein du CEN TC 134/WG9 ». A l’échelle de l’ISO, l’EPLF s’engage au sein du comité « ISO TC 219 ». Ce travail a pris une grande ampleur notamment par le récent accord de libre-échange de l’UE avec le Canada ainsi que par la discussion sur la zone de libre-échange entre les Etats-Unis et l’Union européenne.

Premier jalon : EN 13329

Les premiers succès majeurs en termes de normalisation ont été célébrés par l’EPLF il y a 13 ans : grâce au travail de pionnier de la Fédération, en 2000, la norme « EN 13329 » a été mise en œuvre, qui pour la première fois a imposé des standards contractuels pour les revêtements de sols stratifiés dans toute l’Europe. Le nouveau dispositif a défini des références qualitatives élevées à l’aide d’un grand nombre de réglementations détaillées : c’est ainsi que la norme « EN 13329 » comporte enfin un système clair de classes de sollicitations pour les revêtements de sols. Grâce aux classes 21 à 23 pour les espaces de vie privés et aux classes 31 à 33, il est devenu possible de classifier les stratifiés selon leur intensité d’utilisation en garantissant ainsi un degré accru de transparence sur le marché. En 2008, dans la foulée de l’actualisation des standards, la classe spéciale 34 pour les applications commerciales y a été rajoutée.

Avec un léger décalage dans le temps par rapport à la norme EN 13329, ce fut ensuite au tour de la norme ISO (Organisation Internationale de Normalisation) pour stratifiés qui en 2012 après une coopération de huit ans entre l’EPLF et les organes ISO a été publiée sous forme de la norme « ISO 14486 ». Depuis, le secteur dispose d’un standard valable à échelle mondiale en vue de l’évaluation et du contrôle des stratifiés. Les organes ISO ont pu s’inspirer de nombreux contenus importants issus de la norme européenne des stratifiés : c’est ainsi que par exemple le système des classes de sollicitation a été repris depuis le standard EN dans la norme ISO 10874.

En 2007, l’organe de normalisation européen CEN TC 134 (Resilient, textile and laminate floor coverings) a mis en place la « directive de produits de construction » introduite en 1989 (englisch: CPD) dans le marquage CE. En 2010, cette « directive de produits de construction » (CPD) a été transformée en « ordonnance sur les produits de construction » BauPVO (englisch: CPR). Elle est partiellement entrée en vigueur en avril 2011, en sachant qu’il a fallu attendre juillet 2013 pour l’application des articles déterminants pour les fabricants de produits de construction. Avec cette ordonnance, le marquage CE de ces classes de planchers est désormais réalisé à échelle européenne selon des consignes uniformes.

Réussite actuelle : matériaux supports CEN/TS 16354

Il existe d’autres exemples de normes et de spécifications qui ont uniquement pu être mis en œuvre en coopération avec le groupe de travail technique de l’EPLF : c’est ainsi qu’à l’été 2013, à l'issue d'une période de préparation de quatre ans, la nouvelle spécification technique pour les documents CEN/TS 16354 a été adoptée. Elle contient des informations détaillées et uniformes sur les dimensions, caractéristiques mécaniques et thermiques, la résistance acoustique, la tenue au feu et aux émissions ainsi que la résistance à l'humidité et au vieillissement. La norme CEN/TS 16354 se rapporte exclusivement aux matériaux supports ayant fait l’objet d'une pose flottante, pas sur des matériaux isolants intégrés aux produits sur les sols contrecollés. Il existe donc pour la première fois des critères stricts pour contrôler et utiliser les supports en stratifiés, ce qui contribuera à augmenter la qualité de l’ensemble du système de stratifiés. Nous jetons ainsi les bases d'une future norme de produit européenne pour les supports en stratifiés.

Pour parvenir à la diffusion la plus large possible des nouvelles connaissances, l’EPLF a dès le mois d'août 2013 publié une fiche technique gratuite en plusieurs langues : « Matériaux supports sous les éléments de stratifiés – normes de contrôle et chiffres ». Elle explique les méthodes test de la nouvelle spécification technique CEN/TS16354 et donne des instructions et des aides en vue d'une sélection adaptée de supports sous les stratifiés en cas d'applications diverses. Dr. Theo Smet : « Ce n’est qu’en association avec les supports de pose adaptés que le système de stratifiés est optimisé dans son ensemble et sa longévité accrue. Cela contribue également à accroître la satisfaction des clients à terme ! Notre fiche technique EPLF remet les informations nécessaires à cette fin aux constructeurs, producteurs, fournisseurs, planificateurs, artisans, distributeurs et consommateurs finaux intéressés. » – Cela constitue une étape supplémentaire pour accroître la sécurité des consommateurs européens avec le soutien actif de l’EPLF.  

A l’heure actuelle, les experts en technique de l’EPLF planchent entre autres sur la révision des standards EN pour les revêtements stratifiés EN 13329, la norme EN 14978 (surfaces en acrylique durcies avec un faisceau d’électrons), ainsi que la norme EN 15468 (impression directe) à adapter à la technique de pointe des produits et méthodes d’essais. L’autre élément tout aussi important est la révision de la norme EN 14041 (propriétés essentielles), dont l’objectif consiste à intégrer les substances dangereuses potentielles et les aspects environnementaux dans le marquage CE. Il s’agit surtout de la qualité de l’air ambiant, des émissions COV et des substances dites dangereuses. Sans oublier que les standards ISO 24338 (Falling Sand) et ISO 24334 (Locking Strength) sont actuellement en cours de révision.

L’EPLF s’engage en faveur de la construction durable

Les stratifiés sont extrêmement prisés en tant que produits high tech « verts » grâce à leur bilan écologique particulièrement convaincant – attesté par les déclarations environnementales de produits (DEPs). L’industrie des stratifiés était l’une des premières du secteur des revêtements de sol à pouvoir disposer de tels certificats pour ses produits : en 2008, les membres de l’EPLF avaient élaboré les DEP en collaboration avec les membres et ont ainsi ont posé les jalons pour davantage de durabilité dans le secteur des revêtements de sols : en effet, une DEP donne des indications sur le comportement écologique des produits de construction et sert ainsi de document de base majeur aux architectes et planificateurs pour la construction durable. En 2009, les premières déclarations environnementales de produits pour les stratifiés ont été publiées par l’IBU Institut Bauen und Umwelt e.V. sur le site www.bau-umwelt.de. Depuis, il existe trois DEPs modèles pour les sols DPL, HPL et PDL auxquels la plupart des produits du groupe de membres de l’EPLF peut être affectée. Le progrès technique fait que les DEPs spécifiques pour les revêtements stratifiés font l’objet d’une révision plus poussée par le groupe de travail Technique de l’EPLF. A l’automne 2014, l’EPLF présentera les nouveaux DEPs pour les stratifiés. 

Stratifiés : un excellent bilan écologique !

A l’heure actuelle, les produits pour l’aménagement intérieur qui présentent un bilan écologique satisfaisant et peuvent en attester dans le cadre de déclarations environnementales de produits spécifiques (EPD), feront l’objet d’un usage accru dans la construction d’espaces publics. A cet égard, les déclarations environnementales sont d’une pertinence telle qu’en théorie, on pourrait en faire un label écologique valable à échelle européenne pour le client final. Dr. Theo Smet : « Les DEP certifient un excellent éco-bilan aux stratifiés avec des valeurs extrêmement positives en termes de besoins d’énergie primaire et de potentiel de réchauffement. En termes d’environnement et de durabilité, nos fabricants disposent posent donc d’excellents arguments pour le marketing produit des stratifiés. » A l’avenir aussi, avec l’appui des sociétés membres, l’EPLF s’engagera en faveur d’une valorisation significative de ces caractéristiques positives des stratifiés. 
http://eplf.com/de/
http://www.mylaminate.eu/

Images
elnf1402_b1: Dr. Theo Smet., depuis 2002, il est porte-parole du groupe de travail de l’EPLF Technique : « Le travail de normalisation internationale sert à l'assurance-qualité constante des stratifiés sur le marché. L’EPLF apporte ainsi un soutien actif et durable à la protection des consommateurs. » – Photo : EPLF

elnf1402_b2: L’ELPF publie ses propres fiches techniques et informe ainsi au sujet des dernières découvertes et des derniers développements sur le plan technique et la normalisation.
– Photo : EPLF

elnf1402_b3: Réussite actuelle pour l’EPLF : la nouvelle spécification technique pour les matériaux supports CEN/TS 16354 décrit pour la première fois les critères contractuels pour le contrôle et l’usage des supports en stratifiés. – Photo : Selit
 

Kontakt Presse

EPLF®
Verband der Europäischen Laminatbodenhersteller e.V.
Anne-Claude Martin
Pressereferentin
pressateplf [dot] com
Rue Defacqz 52
1050 Ixelles
Tel. +32.(0)2.536.86.74
 

Mehr erfahren
elnd1402_b3: Aktueller Erfolg für den EPLF: Die neue Technische Spezifikation für Unterlagsmaterialien CEN/TS 16354 beschreibt erstmals verbindliche Kriterien zur Prüfung und zum Einsatz von Laminatunterlagen. – Foto: Selit
Mehr erfahren
Download

elnf1402_b3: Réussite actuelle pour l’EPLF : la nouvelle spécification technique pour les matériaux supports CEN/TS 16354 décrit pour la première fois les critères contractuels pour le contrôle et l’usage des supports en stratifiés. – Photo : Selit

elnd1402_b1: Dr. Theo Smet, seit 2002 Obmann des EPLF-Arbeitskreises Technik: „Die internationale Normungsarbeit dient der stetigen Qualitätssicherung der Laminat-Produkte am Markt. Damit fördert der EPLF aktiv und nachhaltig den Verbraucherschutz.“ – Fot
Mehr erfahren
Download

elnf1402_b1: Dr. Theo Smet., depuis 2002, il est porte-parole du groupe de travail de l’EPLF Technique : « Le travail de normalisation internationale sert à l'assurance-qualité constante des stratifiés sur le marché. L’EPLF apporte ainsi un soutien actif et durable à la protection des consommateurs. » – Photo : EPLF

elnd1402_b2: Der ELPF gibt eigene Technische Merkblätter heraus und informiert so über die neuesten Erkenntnisse und Entwicklungen in Technik und Normung. – Foto: EPLF
Mehr erfahren
Download

elnf1402_b2: L’ELPF publie ses propres fiches techniques et informe ainsi au sujet des dernières découvertes et des derniers développements sur le plan technique et la normalisation. – Photo : EPLF 

Nach Oben