Suche

Login

Verband der Europäischen Laminatbodenhersteller e.V.

Les stratifiés jouent la carte de la durabilité Alliance parfaite de la nature et du design

elnf1303

Selon une étude publiée en mars 2013 réalisée par la société pour la recherche sur la consommation (Gesellschaft für Konsumforschung GfK, Nuremberg) opérant à échelle internationale, sur mandat du PEFC Deutschland e.V. *, les consommateurs allemands exigent une attestation fournie par un label indépendant pour confirmer les revendications publicitaires relatives à l'écologie et à la durabilité. Selon 80,1 % des personnes interrogées, les entreprises dont la stratégie publicitaire repose sur les thèmes de l’écologie et de la durabilité, devraient prouver leur engagement en le mettant « noir sur blanc ». Quatre Allemands sur cinq pensent que des certificats délivrés par des instituts autonomes pourraient jouer ce rôle. Les fabricants de marques européens de revêtements de sols stratifiés se sont engagés très tôt en faveur du principe de la durabilité, ont défini de nouvelles références en matière de compatibilité écologique et ont milité pour la mise en place de commissions d’examen indépendantes.

 

Les produits durables représentent bien plus qu'une simple mode passagère. Le « greenwashing » superficiel est de plus en plus pénalisé par les consommateurs en Allemagne, mais également par les marchés internationaux.

Les consommateurs recherchent en effet des prestataires crédibles qui ne se contentent pas de promettre une approche écologique et responsable sur le plan social ou des produits respectueux de l’environnement, mais appliquent concrètement cette philosophie.

La durabilité se positionne de plus en plus en argument de vente – non seulement chez les architectes ou les planificateurs d’espaces publics, mais également chez les particuliers, notamment ceux qui construisent leur maison ou font des travaux de rénovation. Car c’est tout particulièrement là que se révèlent les qualités de matériaux de construction durables des revêtements de sols stratifiés, quelles que soient les phases de la vie.

Stratifiés : critères de compatibilité écologique très élevés

Le secteur des revêtements de sols joue un rôle de précurseur dans le débat sur la durabilité. C’est ainsi que les producteurs de marques européens regroupés au sein de la Fédération européenne des fabricants de revêtements de sols stratifiés (EPLF), s’engagent depuis longtemps en faveur du respect des déclarations produits environnementales. Avec succès : les produits pour l’aménagement intérieur qui présentent un bon bilan écologique et peuvent en attester dans des déclarations environnementales spécifiques (DES), sont désormais très recherchées dans les applications commerciales. Particulièrement dans l’aménagement de magasins caractérisé par des cycles d’innovation dynamiques et de plus en plus courts, il faut des produits high tech « verts » reconnaissables au premier coup d'œil : issus d’une production renouvelable, ils se caractérisent par une grande qualité, une grande souplesse dans la mise en œuvre et sont recyclables dans une large mesure.

Or, une mutation de valeurs se profile également au niveau des consommateurs : de nombreux groupes de clients sont de plus en plus sensibles aux questions de la durabilité, ce qui apporte de l’eau au moulin de l’EPLF, comme le confirme le président de la Fédération Ludger Schindler qui souligne que « l’EPLF et ses membres se sont très tôt engagés en faveur de modèles de construction durable. Voilà de nombreuses années que nos membres investissent continuellement dans le développement de produits novateurs et écologiques. En effet, l'EPLF fut l'une des premières associations professionnelles du secteur des revêtements de sols stratifiés a promouvoir le développement des déclarations environnementales produits EPD, préparant ainsi le chemin pour davantage de transparence et de sécurité du produit pour le consommateur final. »

Depuis 2009, l’EPLF est membre de l’institut Construction et environnement IBU Institut Bauen und Umwelt e.V. Les représentants du groupe de travail Technique de l’EPLF coopèrent activement sur le plan européen et international aux organes de normalisation officiels, et planchent par exemple à l’heure actuelle sur la révision de la norme EN 14041. Son objectif consiste à intégrer les substances dangereuses et les aspects environnementaux dans le marquage CE. Il s’agit notamment de la qualité de l’air ambiant intérieur, des émissions de composés organiques volatiles et de substances dangereuses. Par ailleurs, il sera procédé à toutes les modifications nécessaires pour que la directive européenne actuelle sur les produits de construction soit adaptée à la future ordonnance européenne sur les produits de construction. Dans le cadre de cette ordonnance, les produits de construction seront alors soumis à des exigences uniformes à échelle européenne.

Le meilleur de la nature – valorisé par la technologie

Selon les consignes de la Société allemande pour la construction durable Deutsche Gesellschaft für Nachhaltiges Bauen e.V., le développement durable repose avant tout sur trois critères : écologie, économie et solutions durables sur le plan social – donc par exemple également la question du lieu et des conditions de production. Ludger Schindler : « En l’occurrence, les membres de la Fédération européenne des fabricants de revêtements de sols stratifiés EPLF posent des attentes très élevées face à leurs produits, ce qu’il s'agit de transmettre aux clients finaux. En effet, les consommateurs peuvent contribuer à préserver des postes de travail en Europe par leurs habitudes d’achat. Et ils optent ainsi pour le produit aux propriétés supérieures sur le plan de la durabilité. »

Les produits de revêtements de sols stratifiés des fabricants européens ne séduisent pas seulement par leurs décors variés et excellentes propriétés d’usage, mais également leur très bon bilan écologique. L’origine durable des matières brutes de bois garantie par le label de contrôle exclut toutes sources controversées. Le recours aux technologies de pointe permet un décor et un motif de pores authentique. C’est ainsi que sur demande, vous pourrez inviter des essences exotiques et rares dans votre intérieur sans porter préjudice aux réserves sylvicoles. Ceci vaut également pour les grandes tendances de la saison 2013 : les planches larges à l’ancienne de grand format en impression all-over et différentes largeurs, diverses déclinaisons des optiques en chêne extrêmement populaires, en partie avec des fissures et des nœuds très prononcés – les collections actuelles de revêtements de stratifiés actuelles permettent une grande liberté créatrice, qui en raison des ressources limitées de bois naturel ne seraient pas du tout envisageable autrement.

Durables et entièrement recyclables

Chez l’ensemble des entreprises membres de l’EPLF, tous les composants des revêtements de sols stratifiés sont fabriqués sans ajout de pesticides, liaisons organochlorées et métaux lourds nocifs. Par ailleurs, à la différence d’autres revêtements de sols, les stratifiés ne contiennent ni PVC, ni plastifiants. Les décors des revêtements de sols sont imprimés sur du papier certifié à haute teneur en matériaux recyclés avec des peintures à l’eau naturelles. Les liants utilisés sont des résines et des adhésifs respectueux de l’environnement. La pose de stratifiés contribue par conséquent à un intérieur sain.

Par ailleurs, la longévité des produits qui réduit les coûts subséquents pour l’utilisateur est un facteur décisif pour le bilan de durabilité positif des stratifiés : même après de longues années d’utilisation, les planches n’ont pas été déformées et restent aussi belles que le premier jour. C’est ainsi que les stratifiés affichent leur double avantage face au client et confirment une fois de plus leur excellent rapport qualité-prix.

Et s’il faut remplacer ou échanger les stratifiés lors d’un déménagement, il suffit de les démonter par des systèmes d’encliquetage modernes et les éliminer ou les recycler en toute simplicité. A la fin de leur cycle de vie, les stratifiés se présentent comme des déchets absolument inoffensifs qui ne représentent aucun danger, ni pour l’homme, ni pour l’environnement. Par conséquent, les stratifiés ne sont pas éliminés en tant que déchets spéciaux – bien au contraire : sous forme de copeaux, ils peuvent réintégrer le processus de production ou être utilisés dans l’agriculture en tant que substrat de culture.

Vous trouverez des informations au sujet des revêtements de sols stratifiés et un aperçu des membres des fabricants de marque européens regroupés au sein de la fédération ELPF sur www.eplf.com et www.mylaminate.eu

 

*PEFC: Programme for the Endorsement of Forest Certification Schemes

Photos :
elnf1303_b1: (Motif : Classic 1040 bois de bout chêne nature) - Photo : Parador
elnf1303_b2: (Motif : Kronoflooring Variostep Classic) - Photo : Kronoflooring
elnf1303_b3: (Motif : Meisterwerke LD 300, 20 Melango, chêne moyen) - Photo : Meisterwerke

Kontakt Presse

EPLF®
Verband der Europäischen Laminatbodenhersteller e.V.
Anne-Claude Martin
Pressereferentin
pressateplf [dot] com
Rue Defacqz 52
1050 Ixelles
Tel. +32.(0)2.536.86.74
 

(166.5 KB)
Mehr erfahren
elnd1303_b1: (Motiv: Classic 1040 Hirnholz Eiche natur) - Foto: Parador
Mehr erfahren
Download

elnf1303_b1: (Motif : Classic 1040 bois de bout chêne nature) - Photo : Parador

elnd1303_b2: (Motiv: Kronoflooring Variostep Classic) - Foto: Kronoflooring
Mehr erfahren
Download

elnf1303_b2: (Motif : Kronoflooring Variostep Classic) - Photo : Kronoflooring

elnd1303_b3: (Motiv: Meisterwerke LD 300, 20 Melango, Eiche mittel) - Foto: Meisterwerke
Mehr erfahren
Download

elnf1303_b3: (Motif : Meisterwerke LD 300, 20 Melango, chêne moyen) - Photo : Meisterwerke

Nach Oben