Suche

Login

Verband der Europäischen Laminatbodenhersteller e.V.

Petite histoire des décors - Le revêtement de sol stratifié au fil du temps

elnf0706

En se penchant sur l’histoire somme toute très courte des stratifiés, force est de constater qu’en matière de décors, les choses ont évolué à pas de géants. A la fin des années 80, les premiers revêtements de sols stratifiés originaires de Suède ont fait leur apparition sur le marché européen. A l’époque, les reproductions de bois claires étaient à l’honneur : hêtre ou érable en motif à l’anglaise. En l’occurrence, il est question des revêtements de sols de la 1ère génération, dont les décors demeuraient encore relativement simples. Il n'a pourtant pas fallu attendre longtemps pour que cette génération soit remplacée par des décors exigeants et d'autres formats.

La planche large à l’ancienne et le motif à deux lames sont caractéristiques de cette deuxième phase du développement des décors, marquée par des bois aux teintes nettement plus foncées et rougeâtres. Le chêne, le cerisier et le noyer sont les essences qui mènent la danse au cours de la première moitié des années 90 sans oublier des bois exotiques tels que le teck et le palissandre. Il importe alors avant tout d’imiter de la manière la plus authentique possible la surface du décor du revêtement de sol stratifié. Le parquet est le modèle le plus imité au cours de cette période. Tant en termes d’optique que de motifs, le secteur met tout en œuvre pour se rapprocher du produit. En parallèle, la thématique « carreaux » s’est elle aussi imposée comme l’une des priorités pour les développeurs de décors. L’on expérimente avec des formats de carreaux en ardoise, en marbre et en granite.

Dans la foulée du développement de l’impression synchronisée des pores à la fin des années 90, l'évolution des décors a effectué des progrès considérables. L’authenticité des surfaces de revêtements de sols stratifiés atteint une perfection jusqu’alors inégalée. Structures de bois d’une authenticité criante au toucher, joints en V réalistes, optique « Handscraped » et le procédé de gaufrage aligné Embossed-in-Register sont les mots clés emblématiques de la 3ème génération des revêtements de sols stratifiés. A côté d’un chêne clair, ce sont avant tout le cerisier et le wengé, mais également l’érable et le hêtre qui marquent le spectre du design.

La palette de couleurs de l’érable devient plus homogène, l’optique du hêtre est plus diversifiée. Les essences exotiques originales tels que le hickory, le zingana et le bambou s’imposent également de plus en plus – de même que des bois fruitiers marquants comme le pommier ou le poirier. Les décors en pierre ont eux aussi bénéficiés de la nouvelle technique de l’impression synchronisée des pores. Le décor de la surface se distingue de plus en plus difficilement de la pierre naturelle, et fait son entrée dans le club des revêtements « standards ». Enfin, le carrelage en terre cuite à la mode italienne se présente actuellement comme le motif dernier cri.

La 4ème génération ou le look 3D

Ce qui vint ensuite dépassa même les imaginations les plus folles. Des optiques en 3D avec un effet de profondeur très expressif marquent l’offre, qu’il s’agisse de bois, de pierre ou de décor créatif. De nouvelles techniques d’impression telles que l’impression au laser et l’impression héliographique indirecte complètent les procédures plus traditionnelles. Les décors rétro avec des motifs géométriques ou floraux déclinés dans des teintes vert et orange vifs séduisent par leur profondeur optique. Tous aussi innovants sont les décors industriels modernes en gris, beige ou noir, qui sont particulièrement prisés dans le domaine de l'aménagement d'espaces publics. Les formats sont globalement plus étroits et plus allongés. Des lames étroites d’une largeur de 70 mm ou des formats longs de deux mètres sont les plus en vogue.

L’avenir semble par conséquent nous promet donc d’autres bonnes surprises. La créativité des designers œuvrant au sein des services de développement des fabricants de revêtements de sols stratifiés et des imprimeurs de décors semble ne pas connaître de limites. Les idées de décor qu’ils conçoivent sont mises en œuvre en collaboration avec le technicien chargé de l’imprégnation. Son expertise des particularités techniques du papier décoratif au cours du processus de revêtement s’avère irremplaçable pour obtenir un décor précis. Les fabricants, imprimeurs de décors et spécialistes de l’imprégnation travaillent par conséquent en coopération intensive dès les premières étapes du développement des décors. C’est ainsi que de nouveaux décors créatifs voient sans cesse le jour – et qui sait, peut-être y aura-t-il bientôt une cinquième génération de revêtements de sols stratifiés ?

Kontakt Presse

EPLF®
Verband der Europäischen Laminatbodenhersteller e.V.
Anne-Claude Martin
Pressereferentin
pressateplf [dot] com
Rue Defacqz 52
1050 Ixelles
Tel. +32.(0)2.536.86.74
 

Die 1. Generation (etwa 1990-1995)
Mehr erfahren
Download

La 1ère génération (1990-1995)

Die 1. Generation (etwa 1990-1995)
Mehr erfahren
Download

La 1ère génération (1990-1995)

Die 2. Generation (etwa 1995-2000)
Mehr erfahren
Download

La 2ème génération (1995-2000)

Die 2. Generation (etwa 1995-2000)
Mehr erfahren
Download

La 2ème génération (1995-2000)

Die 2. Generation (etwa 1995-2000)
Mehr erfahren
Download

La 2ème génération (1995-2000)

Die 2. Generation (etwa 1995-2000)
Mehr erfahren
Download

La 2ème génération (1995-2000)

Die 3. Generation (etwa 2000-2005)
Mehr erfahren
Download

La 3ème génération (2000-2005)

Die 3. Generation (etwa 2000-2005)
Mehr erfahren
Download

La 3ème génération (2000-2005)

Die 3. Generation (etwa 2000-2005)
Mehr erfahren
Download

La 3ème génération (2000-2005)

Die 4. Generation (ab 2005)
Mehr erfahren
Download

La 4ème génération (á partir de 2005)

Die 4. Generation (ab 2005)
Mehr erfahren
Download

La 4ème génération (á partir de 2005)

Die 4. Generation (ab 2005)
Mehr erfahren
Download

La 4ème génération (á partir de 2005)

Die 4. Generation (ab 2005)
Mehr erfahren
Download

La 4ème génération (á partir de 2005)

La 4ème génération (á partir de 2005)

Nach Oben