Suche

Login

Verband der Europäischen Laminatbodenhersteller e.V.

Assemblée ordinaire des membres de l'EPLF de 2017 en Autriche - Manifeste d’innovation : stratégie pour l’avenir des revêtements de sol stratifiés

elnf1705

À l’initiative du membre extraordinaire Neuhofer Holz GmbH (Zell am Moos/Austria), plus de 60 participants se sont réunis les 8 et 9 mai à Mondsee dans la région de Salzkammergut en Autriche pour l’assemblée annuelle de l’EPLF. Dans le nouveau « Manifeste d’innovation de l’EPLF », la fédération a défini sa stratégie pour la réussite future des revêtements de sol stratifiés. Quatre conférences des sociétés membres Hymmen, Interprint, Selit Dämmtechnik et Surteco/Dakor Melamin ont fourni aux networkers de l’EPLF des informations complètes concernant les principaux thèmes qui intéressent le secteur. 

Après d'intenses réunions de travail des groupes « Technique » et « Marchés et image », la deuxième journée du congrès a été entièrement consacrée au forum sur les innovations « Laminate 2020 - Forum of Innovations ». Ce nouveau format de congrès pour les membres de l’EPLF a été lancé avec succès l’année passée. 

Le programme du congrès de Mondsee comprenait quatre conférences : Heike Schlosser, Surteco Decor GmbH et Ralf Lerner, Dakor Melamin Imprägnierungen GmbH ont fait un exposé sur le thème « One in Motion – Tendances et applications », Carsten Brinkmeyer, Hymmen GmbH Maschinen- und Anlagenbau a quant à lui présenté le thème « Revêtements de sol avec décor et toucher numérique - le stratifié du futur ? – état des lieux de la technique dans la production de surfaces numériques en combinaison avec une structure numérique synchrone », Salvatore Figliuzzi, Interprint GmbH, a abordé le thème « Transform – une société en mutation – quelle influence cela a-t-il sur les intérieurs et les revêtements de sol ? » et Friedrich Meyknecht, Selit Dämmtechnik GmbH a parlé de « La nouvelle génération de sous-couches pour stratifié : la technologie Twinfoam permet d'optimiser des caractéristiques de produit qui jusque-là s’opposaient ».

Le Président de l’EPLF Ludger Schindler étant malade, le Vice-Président Paul de Cock a résumé en son nom les idées du forum « Laminate 2020 » : « Nous vivons dans un monde d'innovations. C’est pourquoi nos membres ont intérêt à échanger très tôt leurs informations sur les tendances et les changements nécessaires et à avoir directement accès au savoir-faire et au pool d’idées de tous les membres donateurs de la plus grande fédération de fabricants de revêtements de sol stratifiés au monde. Le forum « Laminate 2020 » n’a pas pour but d'organiser des conférences générales sur les évolutions technologiques. Il s’agit plutôt de donner des idées concrètes et d’offrir une plateforme pour l’échange actif d'informations entre les membres ordinaires et les membres extraordinaires de l’EPLF. Il s’agit d’assurer l’avenir du stratifié. »

Avancées du groupe de travail technique

Le Dr Theo Smet a expliqué les activités actuelles du groupe de travail « Technique » de l’EPLF au nom de son responsable Monsieur Eberhard Herrmann. Le projet « Roulette de chaise » financé par l’UE a débuté et les premiers essais sont déjà en cours. La méthode d’essai vieille de 50 ans est totalement obsolète et doit être modernisée. En coopération avec l'IHD de Dresde (Institut für Holztechnologie Dresden), l'objectif est de mettre au point pour le mois d'août 2018, une méthode de contrôle avec un appareil d'essai adéquat applicable aux revêtements de sol à pose flottante avec différents systèmes d'assemblage et aux revêtements de sol collés tout en tenant compte des matériaux des sous-couches. De plus, plusieurs sociétés membres de l’EPLF testent actuellement un nouvel appareil d’essai pour le « Test avec la petite boule ». Concernant le thème des « Structures profondes », l’EPLF demande au niveau CEN une annexe à la norme EN 13329. Les nouvelles méthodes d’essai pour les structures profondes définies dans le cadre du projet pilote de l’EPLF doivent ainsi être intégrées à la norme. L’EPLF a également demandé un avenant à la norme EN 16511 pour que les nouvelles découvertes concernant la « grande boule » soient prises en compte et que la « méthode B » soit supprimée du test des microrayures. 

L’EPLF a récemment engrangé un succès dans le cadre de sa collaboration technique à la création d'un nouveau label écologique européen pour les meubles et les revêtements de sol stratifiés en bois, en liège et en bambou : la nouvelle version est entrée en vigueur dès la fin du mois de janvier 2017. Ce label est reconnu comme label écologique européen dans tous les États membres de l’Union européenne, mais aussi en Norvège, au Liechtenstein et en Islande ce qui représente un signal international fort pour les clients finaux qui souhaitent contribuer à réduire la pollution en achetant des produits plus écologiques. Les revêtements de sol stratifiés européens de qualité supérieure répondent largement aux critères de ce label. Les entreprises membres de l’EPLF peuvent donc désormais demander le label écologique européen pour leurs stratifiés haut de gamme. 

À l'échelle régionale, les ventes de l’EPLF restent inégales

Lors de l’assemblée ordinaire des membres de l’EPLF, Max von Tippelskirch, responsable du groupe de travail « Marchés et image », a présenté les premiers chiffres trimestriels de l’EPLF pour l’année 2017 : au 1er trimestre 2017, les ventes globales de revêtements de sol stratifiés européens des entreprises membres de l’EPLF ont légèrement reculé par rapport au 1er trimestre de l’année précédente. L'évolution régionale a comme toujours été inégale : la comparaison avec les chiffres trimestriels de l’année précédente montre que l’Europe de l’Ouest a globalement enregistré un recul alors que les ventes en Europe de l’Est sont restées stables, que l’Amérique du Nord a connu une nette croissance et que l’Amérique du Sud et l’Asie ont enregistré une croissance à deux chiffres. Mais un trimestre n’est pas une année, il reste encore beaucoup d’opportunités et de choses à faire.

Adoption du manifeste d’innovation de l’EPLF

L’année passée, certaines tendances aux substituts sur le marché clé d’Europe de l’Ouest ont notamment incité le comité directeur de l’EPLF à lancer une initiative spéciale : une nouvelle feuille de route établit l’image de la fédération et définit les lignes directrices du travail futur. Le « manifeste d’innovation de l’EPLF » a été officiellement présenté aux membres et adopté à Mondsee.
Paul de Cock a décrit comme suit cette initiative de l’EPLF : « Le stratifié est un revêtement de sol qui ne cesse de se réinventer depuis 40 ans. Sans l’engagement de l’industrie européenne du stratifié et de ses fournisseurs, il n’y aurait pas de stratifiés silencieux, il n’y aurait pas de systèmes d’encliquetage, pas d’impression synchronisée et pas d’impression numérique. Nos produits actuels sont l’expression du leadership européen en matière d’innovation. L’innovation permanente offre des avantages concrets à nos clients. Ces avantages représentent des perspectives d'évolution pour nos revêtements de sol stratifiés et nous permettent de maintenir notre position de leader. Nous voulons créer le revêtement de sol stratifié européen de demain. Cette quête d'innovation est un point important du travail de la fédération EPLF. Notre objectif est de fixer les exigences futures pour le stratifié européen. »

Le manifeste d’innovation de l’EPLF comprend dix thèses de base :
1.   Les fabricants européens de stratifié ont de l’expérience. 
2.   Les fabricants européens de stratifié ont du courage. 
3.   Les fabricants européens de stratifié sont proches de leur marché. 
4.   Les fabricants européens de stratifié recherchent la compétitivité. 
5.   Les fabricants européens de stratifié soutiennent la qualification. 
6.   Les fabricants européens de stratifié soutiennent le dialogue.
7.   Les fabricants européens de stratifié garantissent le respect des normes. 
8.   Les fabricants européens de stratifié sont bien établis sur le marché. 
9.   Les fabricants européens de stratifié ont l’esprit d’équipe. 
10. Les fabricants européens de stratifié garantissent la durabilité de leurs produits. 

Le document reprend chacun de ces thèmes en détail. Ce manifeste devrait être présenté au grand public dans le courant de l’année. 
Paul De Cock : « Les exigences élevées que nous nous posons définissent la distance que nous avons établie par rapport à nos concurrents en dehors de l’Union européenne. Si nous prenons ces dix points au sérieux et si nous nous efforçons de les mettre en œuvre chaque jour, le stratifié européen restera ce qu’il est aujourd'hui, c’est-à-dire un revêtement de sol d’avenir à l'échelle internationale et le meilleur stratifié du monde. »

La durabilité et la responsabilité sociale comme objectifs

Pour mettre en œuvre les objectifs de la fédération, l’EPLF se préoccupe depuis longtemps du thème clé CSR (Corporate Social Responsibility) et des règlementations possibles ainsi que des engagements que la fédération doit prendre au niveau européen. Au sein de l'EPLF, la stratégie de durabilité allant de la « feuille de route technique » de 1996/97 aux EPD (Environmental Product Declarations) actuelles, est parfaitement cohérente et reste dans sa continuité. Il est donc logique que l'EPLF réfléchisse à élargir et à adapter cette stratégie aux évolutions futures en prenant des engagements collectifs. Pour cela, Victoria Neuhofer (Neuhofer Holz) a présenté aux membres du groupe de travail « Marchés et image » les critères de l’« UN Global Compact » . Les membres ont décidé que l’EPLF sonderait la possibilité d’une solution adaptée pour la fédération lors des assemblées des Nations Unies.

Il a également été décidé de légèrement modifier le nom allemand de la fédération EPLF de « Verband der Europäischen Laminatfußbodenhersteller e.V. » au nom plus court « Verband der Europäischen Laminatbodenhersteller e.V. ».

Les groupes de travail de l’EPLF se réuniront encore dans le courant de l’année. Le prochain grand congrès de la fédération aura lieu les 16 et 17 mai 2018 à Viken/Suède à l’initiative du membre Välinge Innovation Sweden.
www.eplf.com

Photos - légendes
elnd1705_b01 : Les 8 et 9 mai, les membres de l'EPLF se sont réunis à Mondsee à l'initiative du membre Neuhofer Holz GmbH pour l'assemblée annuelle des membres 2017. – Photo : EPLF

elnd1705_b02 : Concernant le nouveau manifeste d’innovation de l’EPLF, le Vice-Président de l’EPLF Paul De Cock (Unilin) a expliqué : « Notre objectif est de définir nos exigences futures pour le stratifié européen. » – Photo : EPLF

elnd1705_b03 : Franz Neuhofer (Neuhofer Holz, dr.) a accueilli les membres de l’EPLF à Mondsee/Autriche. – Photo : EPLF

elnd1705_b04 : Le Directeur de l'EPLF Peter H. Meyer (dr.) et le Président de la fédération ont présidé ensemble l'assemblée des membres à Mondsee : (de gauche à droite) Dr. Theo Smet, Max von Tippelskirch, Paul De Cock. – Photo : EPLF

elnd1704_b05 : Heike Schlosser (Surteco Decor GmbH) et Ralf Lerner (Dakor Melamin Imprägnierungen GmbH) ont fait un exposé sur le thème « ONE IN MOTION - Trends and Application ». – Photo : EPLF

elnd1704_b06 : Salvatore Figliuzzi (Interprint GmbH) a fourni des informations intéressantes sur la question : « TRANSFORM – une société en mutation – quelle influence ce changement a-t-il sur les intérieurs et les revêtements de sol ? » – Photo : EPLF

elnd1704_b07 : Friedrich Meyknecht (Selit Dämmtechnik GmbH) a présenté « La nouvelle génération de sous-couches pour stratifié : la technologie TwinFoam permet d’optimiser des caractéristiques de produit qui jusqu’à présent s’opposaient » – Photo : EPLF

 

Kontakt Presse

EPLF®
Verband der Europäischen Laminatfußbodenhersteller e.V.
Anke Wöhler
Pressereferentin
awatphmeyer [dot] de

Mittelstr. 50
33602 Bielefeld
Tel. +49 (0) 521 96533-39
Fax +49 (0) 521 96533-11

(273.5 KB)
Mehr erfahren
elnd1705_b01.jpg
Mehr erfahren
Download

elnd1705_b01 : Les 8 et 9 mai, les membres de l'EPLF se sont réunis à Mondsee à l'initiative du membre Neuhofer Holz GmbH pour l'assemblée annuelle des membres 2017. – Photo : EPLF

elnd1705_b02.jpg
Mehr erfahren
Download

elnd1705_b02 : Concernant le nouveau manifeste d’innovation de l’EPLF, le Vice-Président de l’EPLF Paul De Cock (Unilin) a expliqué : « Notre objectif est de définir nos exigences futures pour le stratifié européen. » – Photo : EPLF

elnd1705_b03.jpg
Mehr erfahren
Download

elnd1705_b03 : Franz Neuhofer (Neuhofer Holz, dr.) a accueilli les membres de l’EPLF à Mondsee/Autriche. – Photo : EPLF

elnd1705_b04.jpg
Mehr erfahren
Download

elnd1705_b04 : Le Directeur de l'EPLF Peter H. Meyer (dr.) et le Président de la fédération ont présidé ensemble l'assemblée des membres à Mondsee : (de gauche à droite) Dr. Theo Smet, Max von Tippelskirch, Paul De Cock. – Photo : EPLF

elnd1705_b05.jpg
Mehr erfahren
Download

elnd1704_b05 : Heike Schlosser (Surteco Decor GmbH) et Ralf Lerner (Dakor Melamin Imprägnierungen GmbH) ont fait un exposé sur le thème « ONE IN MOTION - Trends and Application ». – Photo : EPLF

elnd1705_b06.jpg
Mehr erfahren
Download

elnd1704_b06 : Salvatore Figliuzzi (Interprint GmbH) a fourni des informations intéressantes sur la question : « TRANSFORM – une société en mutation – quelle influence ce changement a-t-il sur les intérieurs et les revêtements de sol ? » – Photo : EPLF

elnd1705_b07.jpg
Mehr erfahren
Download

elnd1704_b07 : Friedrich Meyknecht (Selit Dämmtechnik GmbH) a présenté « La nouvelle génération de sous-couches pour stratifié : la technologie TwinFoam permet d’optimiser des caractéristiques de produit qui jusqu’à présent s’opposaient » – Photo : EPLF

Nach Oben