Suche

Login

Verband der Europäischen Laminatbodenhersteller e.V.

L’impression numérique change l’industrie européenne des revêtements de sol stratifiés - Plus de flexibilité pour des qualités résistantes

elnf1707

« Celui qui a inventé le stratifié peut également sans cesse le réinventer », telle est la devise des acteurs de l’EPLF, la fédération des fabricants européens de revêtements de sol stratifiés. En quatre décennies, ils ont toujours combiné des technologies modernes et des idées créatives pour créer de nouvelles générations de stratifiés de meilleure qualité que les précédentes. Aujourd'hui, l’impression numérique est le plus important moteur d'innovation pour l’industrie européenne de revêtements de sol et pour ses sous-traitants.

Depuis 1977 et l’invention du premier revêtement de sol stratifié par une entreprise suédoise, les principales innovations proviennent régulièrement de spécialistes européens. En quarante ans, ils ont accumulé des expériences variées qui les ont aidés à suivre de nouvelles voies et à toujours améliorer les générations de produits précédentes. Plus d’une fois, l’utilisation de technologies d'impression innovantes a fait avancer de manière significative le développement des revêtements de sol stratifiés. 

À la fin des années 1980, le premier stratifié à revêtement direct (DPL, Direct Pressure Laminate) est introduit en Allemagne et aux Pays-Bas. Les revêtements de sol stratifiés sortent ainsi de la niche des prix élevés et deviennent des produits accessibles à tout le monde. Le bon rapport qualité/prix assure aux revêtements de sol stratifiés européens un succès international qui explique également que de plus en plus de fabricants étudient ce revêtement de sol et peuvent l’optimiser.
Un progrès décisif en ce qui concerne la qualité visuelle de la surface des revêtements de sol stratifiés européens a été réalisé dans les années 2000 grâce à l’invention de l’impression pores-synchronisés (EIR = Embossed in Register). Alors que la surface des stratifiés DPL était relativement lisse, l’aspect authentique et le toucher optimisé rendent désormais l’expérience sensorielle parfaite : les structures du bois et les joints en V réalistes augmentent l’impression qu’il s’agit de vrai bois. Le stratifié européen conquiert ainsi le marché du style rustique. Les imitations de carrelage qui sont de plus en plus populaires peuvent également être produites de manière encore plus réaliste grâce à l’impression pores-synchronisés. 

Quelques années plus tard seulement, l’impression en creux (c.-à-d. l’impression directe) commence à être utilisée comme méthode de production rapide pour l’impression à plusieurs couleurs de qualité supérieure. Pour la première fois, la surface décorative à quatre couleurs est imprimée directement sur le support HDF - sans papier de décor. Cela rend la surface des lames plus chaude, cela réduit la résistance électrique de la surface et cela apporte une nouvelle authenticité à l’aspect visuel et au toucher. Dans le même temps, cette technologie d'impression innovante permet de réaliser des formats de lame longs sans répétition du décor. Les décors en bois avec leurs couleurs et leurs structures sont parfaitement mis en valeur par ces grandes lames. Cela enrichit les collections et permet une plus grande créativité dans le design d'intérieur.

La révolution numérique tourne à plein régime

Actuellement, le secteur des revêtements de sol vit une nouvelle avancée technologique : la « révolution numérique » touche aujourd'hui toutes les dimensions du développement, de la production et de la commercialisation du stratifié et est en train de les modifier en profondeur. Cela met tous les acteurs face à de nouveaux défis, car les effets de l’impression numérique dépassent de loin la simple application technique : le passage d’une production centralisée à une production décentralisée permet l'émergence d’idées pour de nouveaux modèles de distribution et commerciaux. Le savoir-faire et les compétences des imprimeurs de décors spécialisés dans l'impression en creux restent cependant d'une importance capitale, car ces connaissances garantissent que les fichiers d'impression numérique pour les décors répondent aux exigences de qualité élevées pour le résultat de l'impression et le rendu des couleurs.

Fini les décors qui se répètent

Les imprimantes numériques modernes sont des systèmes de production hautement efficaces dont les performances deviennent intéressantes pour un nombre croissant d’applications et de marchés. Les avantages de cette technologie sont connus : avec l’impression numérique, les données nécessaires à l’impression sont directement envoyées aux systèmes d’impression par l’ordinateur - sans passer par des planches d’impression ou des cylindres d’impression. Le transfert numérique des données augmente la flexibilité de tout le processus de fabrication des revêtements de sol stratifiés. Il permet de réduire l’investissement dans les cylindres, de réduire le temps de préparation et de minimiser les frais d’entreposage. Grâce à la sélection numérique, le délai de mise sur le marché est sensiblement réduit. L'impression numérique permet de changer rapidement de décor, de réagir plus vite aux demandes des clients et de réaliser de nouveaux concepts de décors dans des délais très courts - pour la production de masse individualisée comme pour de plus petites séries. 

Avec le lancement de l’impression numérique industrielle pour la production de revêtements de sol stratifiés, les fabricants européens et leurs sous-traitants créent de nouvelles références. L’impression numérique permet par exemple pour la première fois de produire des « décors infinis » pour l’industrie du stratifié. Jusque-là, le diamètre du cylindre d’impression (généralement 1370 mm) définissait la longueur de référence. Désormais, il est possible de produire des décors avec des rapports de grande taille pouvant atteindre 6000 mm, ce qui signifie quatre fois moins de répétitions - une solution parfaite pour un décor authentique sur les formats de lames grands et larges. 

La possibilité de choisir librement les formats et la diversité des couleurs proposées dans les collections augmentent également le choix des produits. Les surfaces avec une structure en 3D ou les pores synchronisés permettent également de varier l’aspect visuel et le toucher des surfaces. Il va de soi que parmi les sous-traitants, les fabricants de profils utilisent depuis longtemps les avantages de la technologie numérique pour imprimer les décors souhaités par les clients sur différents matériaux de support comme le bois, le plastique ou l’aluminium. 

Différents concepts permettent d’atteindre l’objectif visé

Depuis plusieurs années, les imprimeurs de décors, les constructeurs de machines et les fabricants de revêtements de sol travaillent intensivement à l’optimisation de l’impression numérique industrielle pour l’industrie des revêtements de sol avec différents concepts. L’un de leurs objectifs est de couvrir toute la palette des décors imprimés en creux avec l’impression numérique. Pour la réalisation de décors numériques, certaines entreprises utilisent des pigments de couleur qui sont également utilisés dans l’impression en creux afin d’assurer l’adaptabilité de la méthode d’impression classique et prévenir d'éventuelles « métaméries », c’est-à-dire différents rendus de couleurs en fonction de la luminosité. Des problèmes subsistent par exemple dans l’impression de certaines couleurs à effets spéciaux comme le blanc de couverture, le doré, le nacré ou l’effet scintillant : en raison de leurs plaquettes de pigmentation plus grandes, ces couleurs ne peuvent pas encore être réalisées sur des installations d’impression numérique. 

Jusqu’à présent, l’impression numérique sur papier permet une palette de couleurs limitée lorsque l’on utilise des papiers de décor standard. Les papiers jet d’encre spéciaux permettent plus de couleurs, mais sont sensiblement plus chers. Il existe cependant aussi des installations numériques sans papier avec lesquelles les encres sont directement imprimées sur les panneaux HDF prétraités. Chaque méthode a ses propres inconvénients et met les développeurs face à des défis compliqués qu’ils doivent relever avec la patience et l’expertise nécessaires.

De manière générale, la capacité d'imprégnation des papiers et des couleurs de décor doit également être assurée lors de l'impression numérique. En effet, le produit stratifié doit ensuite répondre à toutes les exigences standard. Dans la pratique, cela reste cependant difficile. 

Intégration dans les processus de production

Les dépenses pour les têtes d’impression et les encres spéciales ont une grande influence sur l’évaluation de la rentabilité des installations d’impression numérique. Jusqu’à présent, les têtes d’impression représentaient près d'un tiers du coût d’une imprimante numérique. La vitesse d’impression ainsi que la fiabilité des systèmes de diagnostic qui permettent de détecter les erreurs en temps réel et de les corriger sont également très importantes. La condition de base étant que les papiers de décor imprimés doivent pouvoir être utilisés tels quels dans la chaîne de création de valeur. Si le processus d’impression numérique permet par exemple de continuer d’imprimer sur des papiers de base conventionnels de rouleau à rouleau, les étapes de production suivantes que sont l’imprégnation et la compression restent les mêmes que pour l’impression en creux. L’installation doit également permettre de choisir parmi différentes méthodes d'impression pour que les commandes suivantes puissent être traitées de manière sûre et sans trop de préparation. 

Nouveaux procédés pour le rendu des structures

Même avec les décors imprimés de manière numérique, les structures tridimensionnelles sont généralement réalisées avec des procédés analogiques. Un nouveau système de revêtement par vernis UV compressable qui utilise les presses existantes des fabricants de stratifié a récemment été développé comme alternative au système classique de revêtement par mélamine. Les plaques de support imprimées de manière numérique sont pourvues d’un film de vernis humide et passent ensuite directement dans la presse rapide où les presses leur donnent la structure souhaitée. Après cela, la surface structurée est séchée rapidement à l’aide d’une lampe UV ordinaire. Après refroidissement, le traitement des plaques peut reprendre. Les développeurs soulignent que les surfaces ainsi obtenues ont un toucher plus chaud et présentent une meilleure résistance au passage et assurent une meilleure insonorisation des bruits de pas que les surfaces classiques en mélamine et qu’elles résistent bien aux rayures, au frottement et aux produits chimiques. 

Un autre nouveau concept combine l’impression numérique industrielle des décors avec la réalisation numérique de structures pores-synchronisés (c.-à-d. EIR = Embossed in Register). Lors du Digital Lacquer Embossing (DLE), un produit transparent est imprimé dans une couche de vernis UV qui n’est pas entièrement sèche par un procédé d’impression numérique Single Pass. Les structures souhaitées sont obtenues à l’aide de réactions physiques et chimiques. La dureté, l’adhérence et la résistance aux rayures de ces surfaces vernies tridimensionnelles répondent également aux exigences de qualité pour les surfaces structurées.

Et que va devenir l’impression en creux ?

L’impression numérique pour la production de revêtements de sol stratifiés connaît d’importantes avancées. Les experts de l’EPLF sont donc convaincus que cette technologie dominera le secteur des revêtements de sol dans un futur proche. Il est cependant peu probable que l'impression numérique remplace un jour totalement l’impression en creux. Ces deux technologies répondent à des exigences différentes et couvrent différents canaux de distribution. Elles devraient donc continuer d’exister en parallèle. Mais il est clair que l’impression numérique élargit le champ des possibles pour l’impression. Dans le secteur du stratifié, elle pourrait donc être utilisée, non pas pour remplacer l’impression en creux, mais comme base innovante pour de nouveaux concepts de produits innovants. 
www.eplf.com

Photos
Légendes :

elnd1707_b1 : En 2015, le groupe Interprint est le premier imprimeur de décors qui a appliqué l’impression numérique industrielle au papier de décor. – Photo : Interprint

elnd1707_b2 : Outre l’impression sur du papier de décor et sur des films plastiques, il existe également des installations pour l’impression numérique directement sur la plaque. – Photo : Hymmen 

elnd1707_b3 : Dans l’installation Single Pass, les encres d'impression numérique sont appliquées en un seul passage : le calibrage exact des têtes d'impression assure un décor parfait. – Photo : Balterio, premium brand by UNILIN

elnd1707_b4: Le procédé d'impression numérique permet de réaliser de nouveaux concepts de design créatifs comme des décors représentant un mélange de matériaux. – Photo : Schattdecor

elnd1707_b5: Avec le lancement de l’impression numérique industrielle, les fabricants européens de stratifié créent de nouvelles références dans la production de revêtements de sol. – Photo : Classen

elnd1707_b6 : Un décor numérique avec une couleur particulière : nouvelles possibilités pour la création de stratifié. – Photo : Parador 

elnd1707_b7 :  Jeu d'impressions avec la méthode numérique : ce décor est inspiré des carreaux en ciment traditionnels portugais (azulejos). – Photo : Surteco 

elnd1707_b8 :  Les revêtements de sol stratifiés à impression numérique pour des designs individuels sont également disponibles en version ultra-brillante. – Photo : Kaindl

Kontakt Presse

EPLF®
Verband der Europäischen Laminatfußbodenhersteller e.V.
Anke Wöhler
Pressereferentin
awatphmeyer [dot] de

Mittelstr. 50
33602 Bielefeld
Tel. +49 (0) 521 96533-39
Fax +49 (0) 521 96533-11

Mehr erfahren
elnd1707_b1_interprint.jpg
Mehr erfahren
Download

elnd1707_b1 : En 2015, le groupe Interprint est le premier imprimeur de décors qui a appliqué l’impression numérique industrielle au papier de décor. – Photo : Interprint

elnd1707_b2_hymmen.jpg
Mehr erfahren
Download

elnd1707_b2 : Outre l’impression sur du papier de décor et sur des films plastiques, il existe également des installations pour l’impression numérique directement sur la plaque. – Photo : Hymmen 

elnd1707_b3_balterio.jpg
Mehr erfahren
Download

elnd1707_b3 : Dans l’installation Single Pass, les encres d'impression numérique sont appliquées en un seul passage : le calibrage exact des têtes d'impression assure un décor parfait. – Photo : Balterio, premium brand by UNILIN

elnd1707_b4_schattdecor.jpg
Mehr erfahren
Download

elnd1707_b4: Le procédé d'impression numérique permet de réaliser de nouveaux concepts de design créatifs comme des décors représentant un mélange de matériaux. – Photo : Schattdecor

elnd1707_b5_classen.jpg
Mehr erfahren
Download

elnd1707_b5: Avec le lancement de l’impression numérique industrielle, les fabricants européens de stratifié créent de nouvelles références dans la production de revêtements de sol. – Photo : Classen

elnd1707_b6_parador.jpg
Mehr erfahren
Download

elnd1707_b6 : Un décor numérique avec une couleur particulière : nouvelles possibilités pour la création de stratifié. – Photo : Parador 

elnd1707_b7_surteco.jpg
Mehr erfahren
Download

elnd1707_b7 :  Jeu d'impressions avec la méthode numérique : ce décor est inspiré des carreaux en ciment traditionnels portugais (azulejos). – Photo : Surteco 

elnd1707_b8_kaindl.jpg
Mehr erfahren
Download

elnd1707_b8 :  Les revêtements de sol stratifiés à impression numérique pour des designs individuels sont également disponibles en version ultra-brillante. – Photo : Kaindl

Nach Oben