Suche

Login

Verband der Europäischen Laminatbodenhersteller e.V.

Réussite sur toute la ligne - Les stratifiés « made in Europe » très demandés à travers le monde

elnf0802

La meilleure nouvelle pour commencer : le marché des revêtements de sol stratifiés continue de croître. Le deuxième et troisième trimestre 2007 des statistiques commerciales de la fédération européenne des fabricants de revêtements de sols stratifiés témoignent de taux de croissance extrêmement réjouissants qui pourraient se traduire par une nouvelle hausse des ventes mondiales des entreprises membres de l’EPLF. Cette évolution s’explique d'une part par la position prédominante de l’industrie européenne sur le plan de la qualité et de l’innovation et d’autre part par une sensibilité très aigue des impératifs de protection de l'environnement et de durabilité.

Le revêtement de sol stratifié « made in Europe » s’est au cours des dernières années imposé comme un produit high tech sur le marché international des revêtements de sol. Les standards techniques élevés ainsi que l’exceptionnelle diversité du design sont désormais largement connus et font que ce produit jouit d’une attractivité croissante pour les applications professionnelles. En sus de la classe de sollicitation 34 qui sera prochainement ajoutée en tant qu'annexe à la norme européenne des revêtements de sol stratifiés EN 13329, l’industrie a par ailleurs créé la classe 33, une « classe pour applications professionnelles » répondant aux critères les plus stricts. Ce faisant, l’industrie peut désormais également s’intéresser aux surfaces fortement sollicitées installées dans les aéroports, grands magasins et complexes de bureau.

Le groupe de travail « Technique » au sein de l’EPLF continue de travailler en permanence au perfectionnement des standards normatifs du revêtement de sol stratifié sur le plan européen et international. L’un des résultats de ce travail est la norme EN 15468, qui définit les exigences et procédures d’essai pour les revêtements de sols à impression directe et qui a récemment été adoptée par le CEN/TC 134 (comité technique européen pour les revêtements de sol résilient, textiles, et stratifiés). Dans le chapitre 3.2. de cette norme, ces sols sont définis en tant que : « Printed Decor Laminate (PDL) – Elements with directly applied printing and resin surface layer ». A cet égard, le terme de « Decor » a été choisi à dessein au lieu de « Direct » – afin de signifier que la norme EN 15468 contient en sus des sols à impression directe également les critères pour les stratifiés à impression numérique et recouverts de pellicules.

Homologations collectives pour les revêtements de sol stratifiés

Berlin a également apporté son lot de bonnes nouvelles : l’institut allemand des techniques de construction (DIBt) Deutsches Institut für Bautechnik a donné son feu vert pour des homologations collectives de revêtements de sol stratifiés en Allemagne. Cette initiative concerne avant tout le thème des « émissions internes », qui est décrit dans la loi pour les produits de construction. Après que le groupe de travail « Technique » de la fédération EPLF ait mis au point une description d'ordre structurel et technique d’un revêtement de sol stratifié standard, une sélection représentative des produits disponibles sur le marché a été mise au banc d’essai. Le résultat de cette batterie de tests a permis de confirmer que les émissions de VOC et de formaldéhyde par les revêtements de sol stratifiés sont extrêmement faibles. Par conséquent, tous les stratifiés qui correspondent au profil d’exigences mis au point pourront à l’avenir être homologués très rapidement et sans excès de bureaucratie.

Le comportement écologique et la durabilité d’un produit est actuellement un thème brûlant. Voilà pourquoi la fédération EPLF avait il y a deux ans déjà chargé la BASF de réaliser une analyse d’écoefficience qui consista à comparer différents revêtements de sol entre eux. Or, le revêtement de sol stratifié avait présenté un profil très positif sur le plan du bilan énergétique, de la consommation en ressources et de la capacité de recyclage. A l’heure actuelle, la fédération collabore au projet « Environment Product Declaration » au sein du CEN/TC 134. Cette initiative est destinée à mettre au point un étalon de mesure écologique pour les planchers. La Construction Product Directive européenne pose également des critères d’exigence pour garantir que les revêtements du sol soient respectueux de l’environnement. Ceux-ci ne sont pas encore obligatoires, le projet est par conséquent une mesure proactive.

Nouvelle notice écologique de l’institut WKI

Autre grande nouveauté : une prise de position du Prof. Dr. Rainer Marutzky, directeur de l’institut Fraunhofer Wilhelm-Klauditz für Holzforschung de Braunschweig, considérant le comportement écologique de revêtements de sol stratifiés sous différents aspects. Dans le détail, les questions afférant à la composition, la production, les émissions, l’hygiène et l’entretien ainsi qu’à l’élimination du produit sont abordées. Prof. Marutzky en vient à la conclusion suivante : « Les revêtements de sols stratifiés présentent de nombreuses caractéristiques d’usage avantageuses et satisfont de manière exemplaire aux exigences actuelles de la prévention sanitaire et de la protection de l’environnement. » La notice peut être téléchargée à l’adresse suivante : www.eplf.com/infomaterial.

Les meilleurs résultats n’ont toutefois aucune valeur s’ils ne sont pas communiqués au consommateur final. Voilà pourquoi la fédération EPLF accordera à l’avenir une grande importance à la thématique de l’écologie dans ses relations avec la presse et le grand public. La coopération avec la presse des consommateurs, la radio et la télévision figurent au centre des initiatives de communication. A cela s’ajoute que l'association informera la presse spécialisée en continu sur les thèmes actuels de l'univers des revêtements de sol stratifiés.

Pour conclure, laissons la parole à Ludger Schindler, président de la fédération EPLF : « l’image véhiculé par le stratifié est bonne et les chiffres de ventes actuels le prouvent amplement. Mais il n’y a rien qui ne puisse être encore amélioré. » C’est dans cette optique que la fédération travaille en permanence pour faire avancer le produit et le secteur. Afin que la saga à succès se poursuive et que le stratifié « made in Europe » se trouve demain comme aujourd’hui dans une position de leader incontesté !

CD Rom avec photos sur demande

Kontakt Presse

EPLF®
Verband der Europäischen Laminatbodenhersteller e.V.
Anne-Claude Martin
Pressereferentin
pressateplf [dot] com
Rue Defacqz 52
1050 Ixelles
Tel. +32.(0)2.536.86.74
 

(42.5 KB)
Mehr erfahren
Nach Oben