Buscar

Login

Asociación de Fabricantes Europeos de Suelos Laminados

Revêtement de sol stratifié: la deuxième génération est arrivée - Discours de Richard A. Kille (IFR Cologne) lors du congrès de printemps de la fédération EPLF

elnf0103

Nous célébrons aujourd'hui plus d'une décennie de revêtements de sol stratifiés: l'aventure commencée dans les années 80 a connu un succès inédit. En effet, le taux de croissance se maintenant continuellement au-dessus de la barre des 10 pour-cent a caractérisé l'évolution d'un revêtement de sol qui a su gagner le coeur des consommateurs. Nous voulons profiter de l'occasion de cet anniversaire pour opérer une petite rétrospective et oser une projection vers l'avenir. Pour ce faire, personne n'est mieux placé que l'un des observateurs critiques du secteur d'activité: Richard A. Kille, expert et directeur de l'IFR, l'institut des sols et de l'aménagement intérieur (Cologne/Allemagne), qui fut l'invité du congrès de printemps de la Fédération Européenne des Fabricants de Revêtements de Sol Stratifiés EPLF.

"En fait, tout a plus ou moins commencé avec les plans de travail de cuisine...", c'est ainsi que Richard Kille a décrit les origines du revêtement de sol stratifié en introduction de son discours. Voilà fort longtemps que l'industrie du meuble utilisait les feuilles stratifiées résistantes à l'abrasion (HPL, High Pressure Laminate) comme matériaux de surface. Il n'y avait donc qu'un pas à franchir pour utiliser un jour ce matériau dans le domaine des sols! Aussitôt dit, aussitôt fait. A la fin des années 80, les premiers revêtements de sol stratifiés "direct" ont fait leur apparition sur le marché. Des décors attrayants, une forte résistance, la facilité de pose et un prix abordable ont rapidement attiré l'attention des consommateurs. "Enfin, un revêtement de sol polyvalent!." Ensuite, le produit a rapidement pris des parts de marché grâce à l'ingéniosité déployée par les spécialistes du marketing.

En 1992/93, les premières critiques sont apparues arguant que les produits ne tenaient pas toujours leurs promesses publicitaires et on s'est mis à examiner le revêtement de sol stratifié de plus près. Mais comment établir des standards de qualité? A cette époque, il existait certes des normes de matériau tel que celle des feuilles stratifiées décoratives HPL (EN 438), qui a servi dans les premiers temps de base d'évaluation. Alors que faire en cas de gonflements, de déformations, d'erreurs de pose? Une norme spécifique aux revêtements de sol stratifiés qui fixerait également les méthodes de contrôle devenait indispensable. "Un travail de titan nous attendait", selon l'expression de Richard Kille, "car en qualité d'expert, nous devions émettre un avis." Nous avons donc recherché et analysé, développé des méthodes de contrôle et déterminé des critères. Dans la mesure où les critiques de la première génération concernaient avant tout les erreurs de pose et le manque de connaissance du type et de la structure du support ainsi que du matériau lui-même, nous avons décidé qu'il s'agissait là du point de départ de notre offensive. C'est ainsi qu'un partenariat entre l'institut IFR de Cologne et la Fédération Européenne des Fabricants de Revêtements de Sol Stratifiés a eu lieu pour définir sous forme de guide les conditions de pose des revêtements de sol stratifié.

Olympiade des performances à l'usure

Un premier pas, déterminant, venait d'être franchi, mais entre temps, que s'était-il passé sur le marché? A peine avait-on commencé à définir ce nouveau produit et à le décomposer en différents éléments, que démarrait une compétition d'un tout autre genre: la fameuse "Olympiade des performances à l'usure". Certains fabricants et distributeurs semblaient avoir adopté un nouveau mot d'ordre "moins l'usure est élevée, meilleure sera la qualité" bref, la déstabilisation du consommateur était préprogrammée. La nécessité d'une norme, d'un fil conducteur qui définirait les exigences de qualité et les méthodes de contrôle pour notre secteur d'activités s'imposait plus que jamais. C'est ainsi qu'entre 1996 et 1999, la norme européenne de revêtements de sol stratifié EN 13 329 fut établie en collaboration étroite avec la Fédération Européenne des Fabricants de Revêtements de Sol Stratifiés. Elle fut officiellement adoptée en avril 2000 et montre d'ores et déjà son effet sur le marché. Elle constitue un outil de régulation majeur permettant d'assurer la transparence - ou en d'autres termes - de séparer le bon grain de l'ivraie.

Avec les produits Clic et Acoustic

Entre temps, les laboratoires des fabricants de revêtements de sol stratifiés travaillaient continuellement au perfectionnement du produit. L'innovation technique et la recherche en design s'affirmaient comme la philosophie commune, d'ailleurs très remarquées lors des différents salons qui se sont déroulés au cours des deux dernières années. Une nouvelle génération des revêtements de sol stratifié a fait son entrée: des produits de pointe de qualité supérieure, qui n'ont rien à envier aux parquets et autres revêtements de sol. Les systèmes d'assemblage mécanique sans colle et les produits amortissant les bruits de pas occupent désormais les places centrales dans l'offre et donnent de plus en plus la tendance du marché. Clic-Clac & Co facilite la pose du revêtement de sol stratifié pour le consommateur tandis que les 'Produits acoustic' actuels améliorent considérablement l'acoustique.

Comme chaque produit, le revêtement de sol stratifié a connu des années difficiles à ses débuts, mais peut aujourd'hui clamer de plein droit: la deuxième génération est enfin arrivée! Les revêtements de sol stratifiés ont atteint un degré de qualité, d'innovation et de performance inégalé, assurant ainsi le consommateur d'acquérir un produit de haute qualité. Toutefois: "Le client d'aujourd'hui est bien informé, il ne croit plus tout ce que la publicité lui dit - le vendeur qui le conseille se doit donc d'être encore mieux informé que lui". C'est ainsi que Monsieur Kille a résumé la situation actuelle en recommandant de ne pas échauder le marché par des publicités exagérées.

Quelle est le direction que nous allons adopter? Y aura-t-il bientôt une troisième génération de revêtements de sol stratifié? "Sur le plan technique, le produit affiche actuellement un niveau de développement très élevé, même si des innovations supplémentaires restent envisageables", fut la conclusion du discours de M. Kille. "Ce dont nous avons toutefois besoin est un excellent marketing, qui englobe l'ensemble des aspects techniques et la vente." L'engagement sur le contenu des brochures publicitaires, les garanties de reprise ou par exemple les tarifications sur la base du "tout compris" sont autant de solutions valant la peine d'être examinées car elles pourraient s'avérer un rôle déterminant dans le succès futur de ce produit.

Contacto Prensa

EPLF®
Verband der Europäischen Laminatfußbodenhersteller e.V.
Anne-Claude Martin
Encargada de prensa
pressateplf [dot] com

Rue Defacqz 52
1050 Ixelles
Tel. +32.(0)2.536.86.74

(33.5 KB)
Leer más
Ein Kenner der Branche: Richard A. Kille, Sachverständiger und Geschäftsführer des IFR Köln, referierte auf der EPLF-Frühjahrstagung zum Thema "Laminatfußboden der ersten und zweiten Generation".
Leer más
descargar

Un connaisseur de la branche: Richard A. Kille, expert et directeur de l'institut IFR de Cologne, présente son discours sur le thème "Planchers en laminé de la première et de la deuxième génération" lors du congrès de printemps de l'EPLF.

Modernes ausdrucksstarkes Design: "Stab-Eiche" gehört zu den Trendhölzern 2001. Mit seinem neuen, hellen Farbton setzt dieses Eiche-Dekor einen interessanten Kontrast zu den farbkräftigen Stilelementen des "Jungen Wohnens".
Leer más
descargar

Design moderne et expressif: le "lamellé collé" fait partie des bois tendances de 2001. La nouvelle teinte claire de ce décor en chêne permet des contrastes intéressants avec les éléments de couleurs très vives de l'"habitat jeunesse".

Kühle Eleganz symbolisiert dieses Laminatboden-Dekor in "Ahorn grau", das im Kontrast mit "Rot" und "Aubergine" seine volle Wirkung entfaltet. Hervorragend geeignet für den Einsatz im Objektbereich.
Leer más
descargar

Ce décor de plancher en laminé se caractérise par son élégance sobre en "érable gris", dont l'effet est pleinement mis en valeur par le contraste avec le "rouge" et l'"aubergine". Idéal pour l'utilisation dans l'aménagement intérieur.

Ir hacia arriba