Buscar

Login

Asociación de Fabricantes Europeos de Suelos Laminados

Le marché reste sous tension ! L’Europe de l’Ouest est stable, l’Europe de l’Est s’inscrit en repli

elnf1002

Dans la foulée de la crise économique mondiale, la situation sur le marché des revêtements de sol stratifiés demeure tendue. Certes, depuis le deuxième semestre 2009, une légère tendance haussière se fait sentir dans différents marchés européens, mais dans l’ensemble, les résultats des fabricants organisés au sein de la fédération EPLF sont inférieurs aux résultats de l'année précédente. La preuve en est apportée par les statistiques commerciales de la Fédération européenne des fabricants de revêtements de sol stratifiés EPLF au titre de l’année 2009.

Les 21 membres ordinaires de la fédération EPLF regroupant les fabricants de revêtements de sol stratifiés ont en 2009 vendu 443 millions de m² issus de la production européenne (soit un léger recul par rapport aux 462 millions de m² de l’année précédente). Ceci correspond à un recul sur le marché mondial de l’ordre de 4,4 % au titre de 2009.

Les principaux marchés d’Europe de l’Ouest du secteur des stratifiés ont bien résisté à la crise. En l’occurrence, une légère amélioration a même été enregistrée : le chiffre d’affaires est passé de 270 millions de m² en 2008 à 285 millions de m² en 2009, soit une hausse de 5,6 %.

Avec 85 millions de m² (année précédente : 85 millions de m²), l’Allemagne reste le plus grand marché européen individuel et se place en tête du classement des marchés d’Europe de l’Ouest. La France enregistre un léger recul avec 39 millions de m² (l’année précédente, il s’agissait de 40 millions de m²), sans toutefois quitter la deuxième place. La troisième place est occupée par un nouveau venu, la Turquie, qui avec ses 36 millions de m² est un pays inclus en Europe de l'Ouest selon les statistiques de l’EPLF. Ce résultat s’explique toutefois en première ligne par la présence des deux nouvelles sociétés membres turques de l’EPLF, Yildiz Sunta MDF et Yildiz Entegre. La Grande-Bretagne reste stable à hauteur de 33 millions de m² (33 millions de m² pour l’année précédente) et retombe à la 4ème place. Les Pays-Bas enregistrent un léger recul avec 21 millions (22 millions de m² pour l’année précédente) pour s’installer à la 5ème place, l’Espagne cède du terrain en s’installant à la 6ème place avec ses 16 millions de m² (18 millions de m² pour l’année précédente).

En Europe de l’Est en revanche, le tableau est beaucoup moins reluisant. 97 millions de m² (année précédente : 130 millions de m²) ont été vendus par les fabricants européens de revêtements de sol stratifiés en Europe de l’Est en 2009, ce qui représente une baisse de 25 % par rapport à l’année précédente. La Pologne se positionne en tête du classement en Europe de l'Est en restant relativement stable au cours de la crise. La Russie, deuxième marché en Europe de l’Est, a connu un véritable effondrement des ventes en raison de la chute de valeur du rouble, des fluctuations des taux de change et de la devise pour ne représenter que 17 millions de m² (alors qu’il s’agissait de 27 millions de m² l’année précédente), au même titre que la Roumanie, qui figure à la troisième place et a enregistré une nette baisse du chiffre d'affaires à hauteur de 12 millions de m² (18 millions de m² l’année précédente). En Bulgarie, qui faisait partie des marchés de croissance avant la crise, le chiffre d’affaires a presque diminué de moitié, en reculant de six à trois millions de m².

L’Amérique du Nord et l’Asie sont des marchés qui sont en grande partie approvisionnés par des prestataires régionaux – notamment par des entreprises membres de la fédération EPLF, qui opèrent des sites de production sur place. En Amérique du Nord, le chiffre d’affaires s’élevait à 36 millions de m², soit le même qu’en 2009. La plus grande proportion était représentée par le marché américain, qui a légèrement reculé, à hauteur de 20 millions de m² (21 millions de m² l’année précédente). En revanche, la proportion du Canada a légèrement progressé, à hauteur de 16 millions de m² (année précédente : 15 millions de m²). En Asie, le chiffre d'affaires total des fabricants européens représentait près de huit millions de m². Cette valeur comparativement faible s’explique par le grand nombre d’acteurs locaux, en particulier en Chine.

Avec ses onze millions de m² (12 millions de m² pour l’année précédente), l’Amérique du Sud se situe à l’extrême opposé des statistiques globales. En l’occurrence, la particularité intéressante est que les ventes sont en grande partie tirées par deux pays : le Mexique et le Chili. Le Brésil, qui est souvent décrit comme marché de croissance en Amérique du Sud, reste largement distancé, du moins en ce qui concerne les ventes de revêtements de sol stratifiés.

Sur le continent africain, seules l’Afrique du Sud et l’Egypte valent la peine d’être cités. A hauteur de deux millions de m², les volumes vendus sont aussi importants que ceux de l’Australie et la Nouvelle Zélande réunis.

Contacto Prensa

EPLF®
Verband der Europäischen Laminatfußbodenhersteller e.V.
Anne-Claude Martin
Encargada de prensa
pressateplf [dot] com

Rue Defacqz 52
1050 Ixelles
Tel. +32.(0)2.536.86.74

(17.9 KB)
Leer más
(14.54 KB)
Leer más
(18.96 KB)
Leer más
(14.9 KB)
Leer más
(33.5 KB)
Leer más
Ir hacia arriba