Buscar

Login

Asociación de Fabricantes Europeos de Suelos Laminados

L’industrie des revêtements de sol stratifiés continue de se battre Une tendance haussière est sensible depuis le deuxième semestre 2009

elnf1001

2009 n’a pas été une année facile pour l’industrie européenne des revêtements de sol stratifiés. La situation dans la plupart des entreprises était marquée par le recul du chiffre d'affaires et la mise en place d’horaires de travail réduits. En effet, la crise économique mondiale a frappé l’industrie des revêtements de sol stratifiés avec la même ampleur que beaucoup d’autres secteurs. Par conséquent, le chiffre d’affaires global des fabricants de stratifiés organisés au sein de la fédération EPLF a en 2009 de nouveau reculé par rapport à l’année précédente. Et pourtant, il semblerait bien que la crise soit derrière nous : depuis le début du deuxième semestre 2009, la fédération observe de légères tendances haussières dans divers marchés européens.

Alors que le marché d’Europe de l’Ouest a connu une évolution relativement stable, l’Europe de l’Est a enregistré un important recul de l’activité. Divers pays tels que la Pologne, la Roumanie et la Russie qui début 2008 se présentaient encore comme des marchés florissants, semblent tout doucement se rétablir, même s’il faut encore attendre pour que cette évolution se confirme.

L’Allemagne demeure le plus grand marché individuel d'Europe de l’Ouest, suivi de la France, de la Grande-Bretagne et des Pays-Bas. La Turquie, qui est intégrée à l'Europe dans les statistiques de l'EPLF, a enregistré une progression des ventes. Ceci s’explique toutefois avant tout par le fait qu'en 2009, les quantités vendues par Yildiz Entegre et Yildiz Sunta MD, les deux nouvelles sociétés turques membres de l’EPLF, aient été prises en compte dans les statistiques pour la première fois. Dans la foulée de la crise immobilière et du bâtiment, le marché espagnol s’inscrit lui aussi en recul.

Par le biais d’investissements en matière de design et de développement, l’industrie européenne des revêtements de sol stratifiés veut faire avancer les choses. Les nouveaux revêtements de sol stratifiés qui seront présentés début 2010 à l’occasion des salons spécialisés du secteur, se distinguent par des esthétiques uniques. Les tons en blanc et gris ont le vent en poupe : les décors en bois et en pierre blanchis, lessivés et décapés définissent les grandes tendances du moment. Par ailleurs, de nombreux décors créatifs séduisent par leurs motifs individuels. Ils correspondent aux exigences accrues du consommateur en termes d’environnement orienté design et témoignent tous d’une volonté conceptuelle très développée. A cet égard, un rôle important est joué par le secteur en pleine expansion des applications commerciales, où les revêtements de sol stratifiés sont avant tout prisés dans le domaine de la construction de logements sociaux et dans le secteur de la santé.

La durabilité en point de mire

La durabilité demeure un thème d’une grande actualité dans le secteur des revêtements de sol stratifiés. En effet, le consommateur pose non seulement des exigences accrues en termes de design et d’esthétique, mais également en termes de compatibilité écologique des produits. Voilà pourquoi la fédération EPLF fut l'une des premières associations professionnelles, à élaborer, en partenariat avec les instituts « Forschungsinstitut für Bodensysteme e.V. » et « Institut für Bauen und Umwelt e.V. » des déclarations de produit environnementales pour les revêtements de sol stratifiés – encore appelées EPDs – qui sont disponibles depuis la mi-2009. Elles servent d’important critère d’orientation à l’architecte ou au maître d’ouvrage pour évaluer la durabilité future d’un bâtiment. Plusieurs pays européens disposent d’ailleurs entre temps de systèmes de certification pour les immeubles résidentiels et les bâtiments à usage public.

Le portail des stratifiés de la fédération EPLF (www.mylaminate.eu), qui a été mis en ligne en janvier 2009 et qui attire depuis de nombreux visiteurs du monde entier, représente un composant essentiel dans ce contexte. Le consommateur trouve ici une multitude d'informations tout autour des thèmes de l’environnement, de l'entretien, de la pose, des décors, de l’isolation acoustique, des prix et de bien plus.

Sur le plan international aussi, la fédération EPLF déploie tout son dynamisme. Ici, la Fédération s’engage au sein des organes en vue de l’élaboration d'une norme ISO pour les revêtements de sol stratifiés. Après la mise au point en 2008 d’une première ébauche de norme, l’année dernière, il a officiellement été intégré, avec différentes modifications, dans les organes de l’ISO sous forme de « New Work Item ». Une fois que les modifications auront été intégrées, le projet sera soumis au vote. A bien des égards, le projet pour la norme ISO s’inspire de la norme européenne consacrée aux revêtements de sol stratifiés EN 13329 et intègre tous les types de production de revêtements de sol stratifiés courants. En plus des sols revêtus d’une surface en résine de mélamine, les stratifiés à impression directe et numérique ainsi que ceux durcis aux rayons d’électron ont également été pris en compte – sans oublier les systèmes de liaison sans colle.

Ebauche d’une norme pour les matériaux support

A cela s’ajoute que le groupe de travail Technique de la Fédération EPLF a présenté fin 2009, après seulement une année de travaux intensifs au sein du Comité européen de normalisation CEN/ TC 134, une ébauche de norme pour les matériaux support. Comme les stratifiés font en règle générale l'objet d'une pose flottante, les matériaux support font partie du système de plancher et donnent en cas d’erreurs de pose, matière suffisante à réclamations. L’ébauche de norme donne des indications détaillées quant aux dimensions, propriétés mécaniques et thermiques, propriétés acoustiques, tenue au feu et d'émissions ainsi que la résistance à l’humidité et au vieillissement. Cette ébauche se rapporte exclusivement à des matériaux support ayant fait l’objet d’une pose indépendante, et non pas à des matériaux d'isolation intégrés au produit sur les sols contrecollés.

L’acoustique est un thème auquel la fédération EPLF s’intéresse depuis plusieurs années. Malgré la participation de nombreux experts du secteur, cette thématique reste très difficile à saisir. En 2009, nous sommes toutefois parvenu à une ébauche de travail pour une norme qui décrit de manière détaillée la méthode d’excitation du son sélectionnée avec le marteau à impulsions. A l’heure actuelle, les spécifications déterminées dans cette ébauche sont vérifiées et peaufinées dans les meilleurs instituts de test européens. Toutefois, l’ensemble du processus n’est pas encore achevé.

En sus de la collecte de statistiques, le rôle principal du groupe de travail Marchés et image, consiste avant tout à assurer la promotion de l’image des revêtements de sol stratifiés. Les travaux de relations publiques et presse au cours des années 2009 et 2010 sont entièrement placés sous le signe de la durabilité des revêtements de sol stratifiés et de la démarcation positive par rapport à d'autres revêtements de sol. A cela s’ajoute que pour 2010, l’EPLF prévoit de mettre en place un projet donnant tout particulièrement l’opportunité aux jeunes de s'intéresser aux stratifiés en tant que produit. Les écoliers participant à des cours d'art plastique ou d’autres projets sont ainsi invités à développer leur propre variante de stratifié en coopération avec des sociétés membres de la fédération EPLF. Des réseaux sociaux tels que « Schüler-VZ » garantiront le degré de visibilité suffisant au projet.

2010 apportera son lot de missions passionnantes et de défis à relever. L’industrie européenne du revêtement de sol stratifié saura y répondre avec son professionnalisme stratégique et un grand esprit combatif tout en créativité.

Contacto Prensa

EPLF®
Verband der Europäischen Laminatfußbodenhersteller e.V.
Anne-Claude Martin
Encargada de prensa
pressateplf [dot] com

Rue Defacqz 52
1050 Ixelles
Tel. +32.(0)2.536.86.74

(41.5 KB)
Leer más
Ir hacia arriba