Buscar

Login

Asociación de Fabricantes Europeos de Suelos Laminados

Le marché des revêtements de sols stratifiés continue à se développer - EPLF enregistre une évolution positive de ses ventes en Europe de l’est

elnf0401

Malgré l’environnement difficile de ce secteur d’activité, le marché des revêtements de sols stratifiés enregistrait à nouveau pour l’année 2003 dans son ensemble une évolution positive, d’après le bilan tiré par l’EPLF, Fédération européenne des fabricants de revêtements de sols stratifiés e.V. (Bielefeld) à la fin de l’exercice 2003. Cette tendance concernait aussi bien les marchés à l’export que le marché allemand lui-même. Au total, 190 millions de m² de revêtements de sols stratifiés avaient déjà été vendus dans le monde entier sur les deux premiers trimestres, ce qui représente une hausse de 25 pourcent par rapport à la même période en 2002. Après un bref déclin ressenti pendant l’été, une nette reprise de l’activité était constatée vers la fin de l’année, comme on s’y attendait alors, si bien que EPLF pouvait réaliser à la fin de l’exercice 2003 un total de ventes approchant les 400 millions de m² (extrapolation faite sur la base des trois premiers trimestres 2003). Le chiffre de l’exercice précédent qui était de 334 millions de m² était donc encore une fois largement dépassé.

L’évolution à la hausse des ventes se faisait notamment ressentir sur le marché nord-américain, Canada compris. Pour les membres de la Fédération EPLF, l’Europe reste toutefois le débouché traditionnel le plus important. Le Royaume-Uni, la France, les Pays-Bas, l’Espagne, l’Italie enregistrent un bon taux de croissance mais l’augmentation des ventes la plus importante est pourtant enregistrée dans certains pays d’Europe orientale tels que par exemple les Etats baltes, la Russie, la République tchèque, la Slovaquie et la Croatie. Cette tendance n’est pas nouvelle mais s’est renforcée en 2003. Le marché allemand connaissait lui aussi en 2003 une nette évolution à la hausse. Avec 63 millions de m² (extrapolation) la croissance enregistrée par rapport à l’année passée (59 millions de m²) était de 7 pourcent. Cela montre qu’un marketing différencié peut générer – même sur le plus grand marché européen particulier représenté par l’Allemagne – des ventes importantes.

L’EPLF regroupe les principaux fabricants de revêtements de sols stratifiés européens sur le marché. L’association compte 21 membres réguliers qui représentent au total onze pays d’origine européens. L’association s’entend comme une plateforme internationale destinée aux échanges d’idées et d’expériences des fabricants de revêtements de sols stratifiés et de leurs industries de sous-traitance. Celles-ci regroupent, en tant que membres extraordinaires, une gamme étendue de sous-traitants – des fournisseurs de matériaux en bois en passant par les fabricants de papier, les imprimeurs de décors, les imprégnateurs jusqu’aux fabricants de machine. La société Alveo AG (Lucerne/Suisse) est venue nous rejoindre en 2003. Le nombre de membres extraordinaires s’élève donc aujourd’hui à 31, auquel viennent s’ajouter cinq membres sponsors (instituts et personnalités de cette branche d’activité).

Côté Statistiques

Un travail de détail très utile était au centre des activités de l’EPLF en 2003. L’objectif principal du groupe de travail marketing était la mise à jour des statistiques de ventes de l’EPLF sur la base des chiffres prélevés tous les trimestres, le baromètre des tendances relevé deux fois par an et la comparaison de ces chiffres avec ceux de l’actualisation des capacités de production émanant du cercle des constructeurs de machines, membres de l’association ainsi que des prévisions des sous-traitants. M. Ralf Eisermann (membre du Comité de direction du EPLF et président du groupe de travail Marketing) s’exprimait ainsi : «Ce travail a résulté en une base de données fiable, destinée à donner à nos membres des informations pertinentes sur le marché, véritable service d’une association industrielle bien gérée ».

Poursuivre la présence de l’association aux expositions internationales demeurait également au centre des préoccupations du groupe de travail marketing en 2003. En plus de ses contacts avec la presse au Salon «Domotex», l’EPLF rencontrait également les journalistes au «Swissbau» de Bâle (Suisse), au «Construmat» à Barcelone (Espagne) et au « Bygg Reis-Deg » à Oslo (Norvège). Pour la première fois, la fédération était présente à Shanghai (Chine) dans le cadre de la participation de l’Allemagne au Domotex Asie/Chinafloor, avec le support d’une vaste campagne publicitaire dans les revues spécialisées asiatiques et d’une conférence tenue au Symposium sur les stratifiés qui se tenait en parallèle qui a rencontré un vif succès. D’autre part, l’EPLF participe régulièrement, par le biais de ses membres, au plus grand salon américain sur les revêtements de sols «Surfaces» qui se tient à Las Vegas au cours duquel les contacts avec l’association sœur américaine, la NALFA, peuvent être approfondis.

« Des surfaces pour les sens »

Le travail de relations avec la presse et le travail de relations publiques est, pour EPLF, toujours d’actualité. Après «Impact Features» - leitmotiv de l’année 2003 – le leitmotiv pour 2004 tourne essentiellement autour des nouvelles caractéristiques des revêtements pour sols stratifiés, un sujet qui est actuellement au centre des discussions de toute la branche d’activité. Le travail de relations publiques en 2004 a pour titre « Des surfaces pour les sens – de nouvelles surfaces pour les revêtements de sols stratifiés en bois, carrelages et pierre ». Le groupe cible est la presse spécialisée et le grand public international. D’autre part, la refonte totale du site Web du EPLF est au programme pour 2004. Toujours dans le cadre de son travail de relations publiques, la fédération participera par le biais d’une conférence au congrès international sur les stratifiés qui se tiendra à Berlin du 19 au 22 avril 2004. Des experts venant des groupes de travail de l’EPLF parleront de leurs missions, de leurs objectifs et des structures de l’association ainsi que des défis actuels du marché des revêtements de sols stratifiés.

Il existe également des nouveautés provenant du groupe de travail «Technologie» de la Fédération. Au début de l’année 2003, le EPLF avait, en collaboration avec l’industrie et les instituts, présenté un projet de normes pour la mesure de la résonance dans l’espace. Ce projet définit comment mesurer et évaluer la résonance produite par le fait de marcher sur un revêtement de sol stratifié. L’intensité de la résonance est donnée en valeurs sone, l’intégrale calculée à partir de la courbe d’intensité sonore spécifique (sone/bark) par rapport à la largeur de bande critique (bark/zwicker). Les valeurs sone sont des chiffres absolus et linéaires, comparables entre eux et qui, de ce fait représentent un critère d’évaluation objectif. Après avoir effectué une série d’essais concluants, le processus de normalisation peut être maintenant présenté au Comité ISO compétent, à Vienne.

Les membres du EPLF se sont mis d’accord pour mesurer à l’avenir le comportement d’un revêtement de sol stratifié à la résonance d’après la méthode définie dans le projet de normalisation. Ces mesures préventives sont destinées à contrer certaines dérives éventuelles de la branche qui se manifestent par exemple dans les messages publicitaires contradictoires rédigés sur les emballages produits, dans les brochures et les prospectus. Le projet de normalisation est à la disposition de tous les intéressés, en anglais, et peut être demandé auprès du service commercial de la fédération par courrier électronique au infoateplf [dot] com.

D’autre part, un groupe de travail a pour mission, au sein de l’EPLF de déterminer quelles sont les forces de traction compression qui agissent sur le joint rainé bouveté des revêtements de sols stratifiés posés sans colle. L’influence des changements climatiques, par exemple, peut être mieux identifiée grâce aux connaissances sur les lois de la physique dans ce domaine. L’EPLF travaille, sur le plan européen, à une norme d’harmonisation pour l’utilisation de produits dans le domaine de la construction, produits dont font partie les revêtements de sols. Dans le cadre de ce travail, une norme minimale sur le comportement au feu des revêtements de sols stratifiés a pu être élaborée. Sur le plan international, l’association prend position dans les comités ISO correspondants en faveur de l’élaboration d’une norme internationale pour les revêtements de sols stratifiés. Le EPLF finance le travail de ce Comité ISO à la tête duquel se trouve le spécialiste de football suédois Peter Ringö.

En conclusion, nous pouvons dire que l’année 2003 a été une année riche en défis – défis lancés à la fois au marché et à notre secteur. Certains ont pu être relevés, d’autres attendent de l’être. Avec la perspective d’un grand nombre de nouveaux concepts dans le domaine de la construction, c’est avec optimisme que l’EPLF se tourne vers l’avenir.

Annexes
Graphiques sur l’évolution du marché
Liste des membres de l’EPLF

Contacto Prensa

EPLF®
Verband der Europäischen Laminatfußbodenhersteller e.V.
Anne-Claude Martin
Encargada de prensa
pressateplf [dot] com

Rue Defacqz 52
1050 Ixelles
Tel. +32.(0)2.536.86.74

(35.5 KB)
Leer más
Ir hacia arriba