Buscar

Login

Asociación de Fabricantes Europeos de Suelos Laminados

Le marché américain en point de mire - L’assemblée des membres de l’EPLF s’est réunie à Kaisersesch

elnf0207

Au centre de la réunion de printemps de l’EPLF dans le forum de la société Classen, à Kaisersesch, se trouvait la présentation faite par un magazine spécialisé américain invité pour l’occasion sur le thème « Le marché américain des revêtements de sols ». Mme Kimberly Gavin, rédactrice en chef de Floor Covering Weekly (FCW, New York), fit le point sur les statistiques du marché, les structures commerciales, l’évolution des tendances et les perspectives d’avenir de divers revêtements de sols aux Etats-Unis. En absorbant 13 % des exportations des membres de l’EPLF, l’Amérique figure indiscutablement parmi les marchés d’exportations majeurs des fabricants de revêtements de sols stratifiés réunis au sein de l’EPLF. Face à ces considérations, le groupe de travail de l’EPLF spécialisé dans le marketing avait pris l’initiative de s’intéresser de plus près à la situation du marché sur place à l’échelle de la fédération.

Même si le marché américain des revêtements de sols a subi un repli drastique suite aux évènements du 11 septembre 2001, les perspectives de marché demeurent globalement optimistes, selon la journaliste américaine. En effet, les Américains apprécient à présent davantage la sécurité et le confort dont ils jouissent entre leurs quatre murs et sont par conséquent également disposés à réaliser de nouveaux investissements, dont le secteur de l’aménagement et des revêtements de sols pourrait profiter. Au cours des années à venir, ce sont surtout des revêtements de sols durs – revêtements de sols stratifiés, bois et carrelage – qui bénéficieraient de taux de croissance élevés. Selon les prévisions de la revue FCW, à l’horizon 2004, les revêtements de sols stratifiés atteindront une part de marché de 10 pour-cent (2000 : 3,7 %), les planchers en bois devraient s’arroger neuf pour-cent (2000 : 8,4 %) et les carreaux et produits de carrelage 24 pour-cent (2000 : 10,6 %). Dans la foulée de la tendance à la hausse chez les revêtements de sols durs, même des tapis ajustés devraient bénéficier de perspectives de marché intéressantes.

A l’heure actuelle, aux Etats-Unis, la commercialisation des revêtements de sols stratifiés et les planchers en bois est quasiment exclusivement prise en charge par la distribution de gros avant d’être distribuée au consommateur par le biais de la distribution de détail, selon la journaliste de la FCW. D’un autre côté, la journaliste constate également que les fabricants de revêtements de sols américains évoluant sur le marché mondial recourent également de plus en plus à la distribution directe des revêtements de sols durs. L’importance accrue des magasins de bricolage fait très certainement partie des développements notables du marché américain des revêtements de sols, même si les magasins spécialisés sont toujours considérés comme la force motrice du secteur en générant 73,2 % du chiffre d’affaires total. L’un des facteurs significatifs dans le commerce des revêtements de sols sont les groupes de marketing, au sein desquels des distributeurs individuels se sont regroupés afin de disposer d’une plus grande force de frappe face aux fabricants. Ces groupes contrôlent une grande partie du marché. Les grands magasins et les magasin de meubles qui représentaient autrefois des canaux de distribution majeurs sont aujourd’hui de plus en plus délaissés.

A côté du marché américain des revêtements de sols, le congrès de printemps de l’EPLF s’est avant tout penché sur le thème de l’« insonorisation des espaces ». L’objectif recherché à cet égard consiste à élaborer des directives pour la branche qui déterminent des critères de mesure uniformes ainsi que des procédés de contrôle en vue de la détermination de l’acoustique. A cet effet, un groupe de travail international a été créé à l’automne 2001, auquel appartiennent des représentants d’instituts de contrôle renommés tels que l’IHD Dresden, le WKI Braunschweig, C.T.B.A. Paris, Université Lund, Suède, et le groupe de travail Technique de la Fédération. La principale tâche des membres de cet organe a jusqu’à présent été de comparer les valeurs d’acoustique (intégralement en décibels et en valeurs de fréquence = valeurs sones) générées lorsque l’on marche sur un revêtement de sol stratifié avec un revêtement de sol stratifié standard défini et d’indiquer la différence exprimée en pour-cent sous la forme d’un étalon d’évaluation. L’essai utilisé dans ce contexte est appelé « méthode Hammerwerk », qui consiste à laisser tomber divers cylindres métalliques de poids divers sur le sol.

Surinder Khurana se retire

L’assemblée des membres de l’EPLF d’avril fut également l’occasion d’élections au sein de la Présidence de la Fédération : ainsi Ulrich Windmöller (Witex AG, Augustdorf) et Ralf Eisermann (groupe Classen, Kaisersesch) ont été reconduits dans leurs fonctions. Le Directoire a également accueilli de nouveaux venus, comme par exemple Martin Prager (Kronotex ; Heiligengrabe) qui remplace Didier Stumpf (Alsapan, Mutzig/France). L’homme de confiance du groupe de travail technique est le Dr. Theo Smet (Unilin, Wielsbeke/Belgique) élu successeur de Bengt Almqvist (Pergo, Trelleborg/Suède). Surinder Khurana (65), directeur de longue date de la succursale allemande de Mead Specialty Paper à Gütersloh est parti en retraite et a par conséquent participé pour la dernière fois au congrès de l’EPLF. Ulrich Windmöller a remercié ce pionnier des revêtements de sols stratifiés pour son engagement actif au sein de la Fédération EPLF en lui transmettant les meilleurs vœux de l’assemblée des membres.

A cela s’ajoute que l’événement organisé à Kaisersesch a accueilli en tant que nouveau membre ordinaire de la Fédération la société „Faus Group“ (Gandia, Espagne) et en qualité de membres extraordinaires les sociétés „Baikowski Chimie SA“ (La Balme de Sillingy, France), „Lamigraf GmbH“ (Bönen, Allemagne) et „Vits Maschinenbau GmbH“ (Langenfeld, Allemagne). La fédération compte par conséquent actuellement 21 membres ordinaires (fabricants), 24 membres extraordinaires (sous-traitants) et cinq membres cotisants (instituts de contrôle). L’EPLF représente dans son ensemble dix pays européens : la Belgique, l’Allemagne, la France, l’Italie, l’Autriche, la Norvège, le Portugal, la Suède, la Suisse et l’Espagne. La prochaine assemblée des membres de l’EPLF aura lieu en octobre 2002 sur invitation de la société "Poliface SA" (Maia, Portugal) dans la ville portugaise de Porto. 

Contacto Prensa

EPLF®
Verband der Europäischen Laminatfußbodenhersteller e.V.
Anne-Claude Martin
Encargada de prensa
pressateplf [dot] com

Rue Defacqz 52
1050 Ixelles
Tel. +32.(0)2.536.86.74

Leer más
(35.5 KB)
Leer más
EPLF-Frühjahrstagung im Classen-Forum, Kaisersesch: Repräsentanten der EPLF-Mitgliedsfirmen treffen sich zwei Mal im Jahr zur Mitgliederversammlung des Verbandes. Der EPLF hat derzeit 21 ordentliche (Produzenten), 24 außerordentliche (Zulieferer) und fünf
Leer más
descargar

Le congrès de printemps de l’EPLF dans le forum de la société Classen à Kaisersesch : deux fois par an, les représentants des sociétés membres de l’EPLF se réunissent à l’occasion de l’assemblée des membres de la Fédération. L’EPLF compte actuellement 21 membres ordinaires (fabricants), 24 membres extraordinaires (fournisseurs) et cinq membres cotisants (instituts de contrôle).

Surinder Khurana (r.), ehemaliger Geschäftsführer von Mead Deutschland, ging in den verdienten Ruhestand. Ulrich Windmöller (l.) verabschiedete den erfolgreichen Laminatboden-Pionier und dankte ihm für sein langjähriges Engagement im EPLF.
Leer más
descargar

Surinder Khurana (à droite), l’ancien directeur de Mead Allemagne a décidé de profiter d’une retraite bien méritée. Ulrich Windmöller (à gauche) a adressé un discours d’adieu à ce pionnier des revêtements de sols stratifiés qui a grandement contribué aux succès de la branche en le remerciant de son engagement de longue date au sein de l’EPLF.

Ir hacia arriba